RMC Sport

Incidents à l'OM: Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, condamne "des pratiques de voyous"

Gabriel Attal

Gabriel Attal - BFMTV

Invité de BFMTV ce dimanche, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a fermement condamné les violences perpétrées par certains supporters marseillais au centre d’entraînement de l’OM, samedi. Il a dénoncé "des pratiques de voyous".

Il dénonce "des pratiques de voyous". Au lendemain des violents incidents qui ont eu lieu au centre d'entraînement de l’OM, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a eu des mots forts ce dimanche midi sur le plateau de BFMTV. "Ce sont des images absolument scandaleuses. Ce ne sont pas des supporters qu’on voit. Ce sont des pratiques de voyous. On ne peut pas se livrer, pour quelle que raison que ce soit, à ce type d’agissement. Parce que ce sont les lois de notre pays", a-t-il déclaré.

"Tout est fait pour appréhender ceux qui sont responsables de cette situation"

"On ne peut pas accepter ces images dans la République. C’est aussi l’image de la France. Quand on parle de football et de grands clubs, c’est aussi l’image de la France que l’on renvoie à l’étranger", a-t-il ajouté. En début d’après-midi, samedi, environ 400 supporters marseillais se sont massés devant les grilles du centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus et ont immédiatement allumé pétards, feux d'artifice et fumigènes.

Certains sont ensuite entrés dans l'enceinte du centre, y compris dans le bâtiment du groupe professionnel. Ces incidents ont entraîné l'interpellation de 25 personnes et provoqué le report de la rencontre de la 22e journée de Ligue 1 entre l’OM et le Stade Rennais prévue samedi soir au Vélodrome. "Je peux vous dire que tout est fait pour identifier et appréhender ceux qui sont responsables de cette situation", a insisté Gabriel Attal sur BFMTV. Dix-huit personnes étaient toujours en garde à vue ce dimanche matin.

RR