RMC Sport

INFO RMC Sport - OM-Bielsa : ça brûle

Marcelo Bielsa

Marcelo Bielsa - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Info RMC Sport - Marcelo Bielsa a reçu samedi une proposition de la part du président marseillais Vincent Labrune, séduit par l’entraîneur argentin. L’ancien capitaine de l’OM, Manuel Amoros pourrait être son adjoint. Reportage dans les coulisses d’une longue journée de tractations.

Vendredi en zone mixte, Vincent Labrune a joué jusqu'au bout de la nuit avec les mots pour tenter de démentir la piste Marcelo Bielsa. A la question « Vous démentez ? », le président marseillais a répondu en substance : « Je ne confirme pas, je ne confirme rien... » Une manière habile de botter en touche, histoire de ne pas trop en dire. Dans les graviers et le goudron d'un stade Vélodrome encore en travaux, Labrune a fini par confier à une poignée de journalistes : « Vous ne pourrez pas me reprocher une chose : ne pas tenter le coup avec des entraîneurs de renom, alors que la tâche est rude avec l'image que l'OM dégage ces dernières semaines, entre les défaites et l'ambiance en tribunes. »

Le patron phocéen, qui n’a pas réussi à attirer le Portugais André Villas-Boas, sait qu'il frapperait un grand coup s'il parvient à convaincre l’Argentin de s’engager avec l'OM. Labrune veut en effet un grand nom pour calmer les supporters et prouver ses ambitions sur les trois prochaines saisons. « Le caractère de Bielsa l'a séduit car il connait notamment les ambiances chaudes et hostiles », confie un proche du dossier. Joint par SMS tout au long de la journée de samedi, Labrune n’en a pas dit davantage. Une attitude très rare de la part du président de l'OM, qui répond généralement très vite aux journalistes qui suivent l'actualité de son club. Sauf lorsqu'un gros coup est en préparation...

Amoros : « Bien sûr que je suis intéressé »

Bielsa à l'OM ? La nouvelle est en tout cas arrivée jusqu'en Amérique du sud, malgré le décalage horaire. Joint par RMC Sport, le fidèle adjoint de l’ancien sélectionneur de l’Argentine, Claudio Vivas, a tout d'abord confirmé que les contacts étaient très avancés. « C'est le meilleur entraîneur », nous a-t-il confié, pas forcément objectif pour le coup, puisque Claudio Vivas a travaillé une bonne partie de sa carrière aux côtés d’ « El Loco », notamment lors de sa dernière expérience en Europe, à l'Athletic Bilbao.

Selon nos informations, Claudio Vivas ne viendrait pas, cette fois, dans les bagages de Marcelo Bielsa si ce dernier s’engageait avec l'OM. Vivas est désormais sous contrat avec la Fédération chilienne, dont il entraîne la sélection des moins de 20 ans. Si Bielsa rejoint la Canebière, ce sera avec son jeune adjoint chilien Diego Reyes (spécialisé dans la préparation physique) et peut-être l’ancien capitaine marseillais Manuel Amoros, qui présente le profil idéal : une connaissance parfaite de l'OM et la maîtrise de l'espagnol afin de faire le relais avec le groupe.

Satisfait de sa visite à la Commanderie

Joint par RMC Sport en début de soirée, l’ex-international français a d'abord confirmé qu'il s'était rendu au Vélodrome vendredi pour OM-Ajaccio (3-1)... avec Bielsa et Reyes. Mais Amoros a promis qu'il n'en savait pas plus : « Peut-être que Vincent Labrune a proposé à Bielsa que j'entre dans le staff, mais très honnêtement, je ne sais pas si Bielsa veut faire appel à moi. Pour le moment, il n'y a rien de concret. Si je suis intéressé ? Bien sûr ! L'OM, j'y ai vécu des moments extraordinaires. Bielsa est un technicien très coté. Qui pourrait refuser d'être l'adjoint d'un entraîneur comme Bielsa ? » Manuel Amoros, qui entretient des relations très cordiales avec Vincent Labrune, connait déjà Marcelo Bielsa puisque Juan Simon, l'un de ses anciens coéquipiers argentins de l'AS Monaco, lui avait présenté.

Preuve de l’intérêt de Bielsa pour les champions d’Europe 1993, il s'est déjà renseigné petit à petit. Les jeunes, les cadres sur le départ, les postes à renforcer... Le technicien argentin, en contacts depuis déjà quelques semaines avec l'OM, serait déjà entré, avec Vincent Labrune, dans les détails du projet et des choix qu'il souhaite effectuer au sein de l'effectif olympien. Selon nos informations, Marcelo Bielsa veut aussi profiter de sa présence en France - il serait arrivé il y a une semaine - pour approfondir sa connaissance du football hexagonal. Le technicien de 58 ans a en effet coché quelques rencontres de Ligue 1 sur son agenda pour se faire une idée du niveau de jeu du championnat de France.

« En très bonne voie » selon un proche du dossier

Les négociations, elles, se sont accélérées en début d'après-midi ce samedi. Labrune a fait visiter le centre d'entrainement Robert Louis-Dreyfus à Bielsa, qui en serait ressorti très satisfait. Même si la discrétion était de mise du côté de la Commanderie, où la voiture du chauffeur de Vincent Labrune n'a pas été aperçue et où les mouvements se sont faits rares sur la terrasse du bureau présidentiel. Labrune souhaite être fixé dans un délai très court et devrait donc demander à Bielsa une réponse rapide.

Reste à savoir quelles seront les prérogatives de Bielsa à l'OM. Un agent argentin qui connait bien son compatriote et l'OM, puisqu'il y a placé l'un de ses joueurs, confie : « Bielsa, voilà comment il fonctionne, c'est très simple : il veut tous les pouvoirs sportifs ! Je ne vois pas comment cela pourra être le cas à l'OM. » Au sein du staff et de l'effectif actuels de l'OM, personne n'a été mis au courant de son éventuelle arrivée. Cette information intrigue, voire inquiète au sein de la Commanderie. Ce dossier est en effet uniquement traité par Vincent Labrune, très séduit par le personnage Bielsa, même s’il garde sous le coude d’autres pistes menant principalement à des entraîneurs espagnols. Mais à l’issue de cette journée, Bielsa est bien reparti avec une proposition pour faire de lui le successeur de José Anigo sur le banc marseillais. « C’est en très bonne voie », nous a indiqué une sourse proche du dossier. La réponse de Bielsa, qui doit notamment consulter sa famille, est attendue d’ici au début de semaine prochaine.

A lire aussi :

>> En images : ils ont joué pour Bielsa

>> En images : Bielsa, le parcours du "fou"

>> Question : Bielsa serait-il un bon choix pour l'OM ?

Florent Germain avec la rédaction