RMC Sport

Jallet : « On a toutes les cartes en main pour le titre »

Christophe Jallet

Christophe Jallet - -

Le latéral du PSG, Christophe Jallet, est revenu sur l’ambiance particulière qui règne actuellement en raison du mercato. Au PSG, les envies de départ et les rumeurs d’arrivées sont quotidiennes, mais l’objectif reste le même : le titre de champion de France.

Christophe, comme l’année dernière, vous terminez le championnat en tête à mi-saison. Vous n’avez pas peur d’être champion d’automne sans être champion de France ?

En étant champion d’automne, ce serait dommage de s’écrouler deux fois de suite. La saison passée, on a eu un gros passage à vide qui nous a fait mal sur le plan comptable. A nous, cette saison, d’avoir le titre en tête et de se dire que rien n’est acquis puisqu’on n’est pas à l’abri des bonnes performances des autres. Commençons par être bons, prendre les points et ensuite, on fera les comptes. Ce titre, on à toutes les cartes en mains pour aller le chercher. Maintenant, ça tient beaucoup à nous, à nos performances. Si on reste aussi concentrés, solidaires et compétitifs que sur les derniers mois, on aura une belle surprise à la fin de saison. À nous de le garder en tête. 

Les envies de départs et les rumeurs d’arrivées se multiplient au PSG. Cela ne nuit-il pas à la concentration du groupe ?

Que ce soit au mois d’août ou au mois de janvier que certains ont des envies d’ailleurs ou qu’on ne sait pas si le groupe est arrêté ou si d’autres joueurs vont arriver, on essaye juste de se concentrer sur ce qu’on a à faire. Après, on essaye de mettre les autres dans les meilleures conditions. Je ne pense pas que l’on ait à se plaindre du comportement de qui que ce soit malgré les envies de chacun. Tout le monde reste concentré sur le travail. J’espère que ça se passera au mieux. Donc les personnes concernées continueront à être aussi impliquées qu’elles le sont aujourd’hui, pour ne pas causer de tort au groupe. Et que tout se passe dans les meilleures conditions possibles. 

Vous parlez de la situation de Nene ?

Nene, c’est un joueur qui a apporté beaucoup de choses au Paris Saint-Germain depuis qu’il est arrivé. Il a fait de très belles choses, il a marqué, donné beaucoup de ballons, c’est un joueur très talentueux. Alors, quoi qu’il arrive, ce sera une perte s’il s’en va mais ce n’est pas encore le cas, donc ne mettons pas la charrue avant les bœufs. On essaye d’en faire abstraction et de continuer à être le plus naturel vis-à-vis de ça. C’est sa décision, ça lui appartient. A lui de voir avec le club. Nous, on reste à part et on essaye d’en faire abstraction.

Vous étiez proche de Guillaume Hoarau. Son départ vous a-t-il peiné ?

C’est vrai que c’est assez difficile parce qu’on était assez proches. On était une bande de potes et ça permettait parfois d’oublier les soucis du quotidien en s’amusant. Guillaume est, et était une personne très importante au sein du groupe. Il a fait un choix, on le soutient dans celui-ci même si on aurait aimé qu’il parte un peu moins loin de nous.

Comprenez-vous son choix ?

Quand on est amené à moins jouer au sein d’un groupe, c’est aussi difficile à vivre donc on ne peut pas lui reprocher d’avoir eu envie de partir. On ne va pas se le garder juste pour nous, ce serait égoïste. C’est le football, il y en a qui arrivent, d’autres qui partent mais j’espère que ça marchera pour lui. J’ai un autre point de vue, j’aurais du mal à partir aussi loin. Maintenant, on n’a pas la même vie, pas les mêmes attentes mais il faut respecter les envies et les choix de chacun même si j’aurais préféré qu’il parte moins loin pour le voir plus souvent. 

Enfin Christophe, un petit mot sur le dernier arrivé à Paris, Lucas Moura. Comment se passe son intégration ?

Ça se passe bien, même à Doha il a vite trouvé ses repères. On sent que c’est un joueur qui a envie d’aller vers les autres humainement et sportivement. Il y a pas mal de Brésiliens dans l’effectif donc ça facilite son intégration. Et s’il y a des soucis sur le terrain, tactiques ou pour comprendre des jeux, il est tout de suite aiguillé par les autres. Donc c’est clair que ça l’aidera à s’adapter plus vite au groupe et de donner le meilleur.

Vous impressionne-t-il déjà ?

On le voit tous les jours à l’entrainement, il a des qualités exceptionnelles, il va très vite, il est technique, il a une très bonne frappe et je pense qu’il doit être adroit devant le but. C’est une plus-value à notre effectif et mieux on est armés, plus on a de chances de remporter le titre, donc c’est un bon renfort pour nous.