RMC Sport

Juventus Turin: Dybala a tout d'un grand

-

- - AFP

Paulo Dybala est en train de prendre une autre dimension sous le maillot de la Juventus Turin. L'attaquant de 22 ans, arrivé de Palerme l'été dernier, a déjà inscrit 10 buts cette saison. Avec à la clé, un nouveau statut d'international argentin.

Le successeur de Tevez

Paulo Dybala est en train de se faire un nom en Italie. Après avoir explosé la saison passée sous le maillot de Palerme, l'attaquant de 22 ans confirme à l'échelon supérieur. En misant sur lui cet été après le départ de Carlos Tevez, la Juventus Turin ne s'y est pas trompé. A mi-saison, le gamin de Cordoba compte déjà 10 réalisations (toutes compétitions confondues) et occupe la 4e place du classement des buteurs de Serie A, à égalité avec Carlos Bacca (Milan AC). Une ascension fulgurante qui ne doit pas étonner Palerme puisque le club sicilien n’avait pas hésité à sortir 12 millions d'euros en 2012 pour un joueur de deuxième division argentine !

L'Argentine plutôt que l'Italie

Il avait l'embarras du choix. La Pologne, l'Italie ou l'Argentine. Mais Paulo Dybala a vite fait le tri dans ses origines pour choisir de porter le maillot de l'Albiceleste. Comme une évidence. "Je me sens à 100% argentin, a expliqué le petit phénomène. Quand j'ai dû choisir, je n'ai pas douté. Je ne suis pas dans le calcul. Je sais que j'aurais eu moins de concurrence en Pologne ou en Italie mais je veux jouer pour l'Argentine. Je n'ai jamais pensé à autre chose. Je ne serai pas heureux dans une équipe nationale que je ne considérerai pas comme la mienne."

Il veut la jouer comme Messi

Si Paulo Dybala a souhaité représenter l'Argentine, c'est aussi parce que c'est l'équipe de son idole Lionel Messi. Il n'a d'ailleurs jamais caché son rêve d'évoluer aux côtés de la star du FC Barcelone. D’ailleurs, ses qualités de percussion, son sang-froid devant le but et son petit gabarit (1,77m) rappellent le profil de « La Pulga ». Comme son modèle, Dybala, qui compte trois sélections avec l'Albiceleste, est capable d’évoluer à tous les postes offensifs, même s’il ne cache pas sa préférence pour l’axe. 

Alexandre Jaquin avec Eric Bethsy