RMC Sport

L’OM compte les jours

-

- - -

Après leur match nul à Auxerre (0-0), vendredi soir, les joueurs de Didier Deschamps se rapprochent un peu plus d’un titre qu’ils pourraient célébrer dès mercredi contre Rennes.

Quelques sourires valent parfois plus que les mots. A voir leurs mines réjouies à l’issue de leur match à Auxerre (0-0), il ne fait aucun doute que les Marseillais commencent à penser très fort au titre. A trois journées de la fin, l’OM compte toujours cinq points d’avance sur son poursuivant bourguignon. Et son calendrier (réception de Rennes et Grenoble, déplacement à Lille) lui ouvre une voie royale vers son premier titre de champion de France depuis 1992.

« Tant que ce n’est pas fait mathématiquement, il ne faut pas crier victoire, assure prudemment Mamadou Niang. Le championnat ne s’arrête pas aujourd’hui. » L’attaquant marseillais a beau la jouer profil bas, difficile d’imaginer que le championnat puisse échapper aux Phocéens cette année. La ville est même prête à s’embraser dès mercredi, à l’occasion de la réception de Rennes (21h). Si les Marseillais l’emportent et qu’Auxerre ne gagne pas à Lyon, ils seront couronnés.

Quatorze matches sans défaite

Niang parle déjà de « match difficile » contre une « grosse équipe » rennaise. La réalité amène à un peu plus de nuance. A trois journées de la fin, Rennes n’a plus rien à jouer. De leur côté, les Marseillais restent sur une incroyable dynamique de quatorze matches sans défaite en championnat. Dans un stade Vélodrome survolté par l’enjeu de la rencontre, ils n’auront que la victoire en tête.

« On se rapproche du but », admet Didier Deschamps du bout des lèvres. Mais à l’image de ses joueurs, l’entraîneur de l’OM refuse de se projeter plus loin. Sans doute craint-il toujours une improbable démobilisation de son équipe. La fin de saison aussi catastrophique qu’inattendue de Bordeaux (cinq défaites et un match nul au cours des six derniers matches de championnat) a de quoi le faire douter.

Mais sur le Vieux-Port et la Canebière, où l’on se remet à peine de la victoire en Coupe de la Ligue, personne n’ose imaginer un tel scenario.

C.Z.