RMC Sport

L’OM confirme, Paris recolle

-

- - -

L’OM a ramené trois points de Lorient (1-2) et conserve sa position de leader. Belle opération de Paris, vainqueur du Havre (3-0), et désormais 4e.

Les affaires ont pourtant mal commencé pour le leader marseillais, venu en Bretagne se mettre à l’ abri, avant le choc du soir entre Bordeaux (3e) et Lyon (2e). Les Olympiens se sont fait surprendre dès le début de la rencontre par Steve Gameiro (8e), le flingueur lorientais, auteur de son 9e but de la saison. L’ancien Strasbourgeois a profité d'une transversale d'Amalfitano pour effectuer un grand pont sur Mandanda et marquer dans le but vide.
L’équipe de Christian Gourcuff se montrait à l’aise face à un adversaire fortement remanié avec Zenden en arrière gauche, suite à la la blessure de Taiwo, et Kaboré à la place de Mears. Les Merlus bénéficiaient au contraire des retours de Ciani et Abriel.
Comme la semaine dernière contre Grenoble (4-1), l’OM s’est réveillé en seconde période. Un premier but de Civelli (60e) a permis aux hommes d’Eric Gerets de recoller. Sur un centre de Kaboré, Wiltord contrôlait et frappait sur Cappone. Le ballon revenait dans les pieds de l'Argentin qui n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond de la cage lorientaise. Brandao (79e) donnait finalement la victoire aux visiteurs. Après un modèle de contre, Ziani centrait côté droit pour le Brésilien, qui manquait un peu son contrôle mais enchaînait une frappe sous la barre qui laissait Cappone impuissant.
La fin de la partie était extrêmemnt indécise, pouvant basculer dans un camp comme dans un autre. Wiltord, incroyable de malchance, avait la balle de 3-1, avant que Saifi ne manque l’égalisation pour les Lorientais ! M. Thual sifflait la fin de la rencontre alors que Cana et Le Lan en venaient aux mains, écopant du rouge dans les toutes dernières secondes. Cana sera suspendu pour la 33e journée. Finalement, l’OM, professionnel à défaut d'être pleinement convaincant, s’imposait et confortait sa position de leader avec 64 points.

Au Parc des Princes, Paris n’a pas raté le coche face à la lanterne rouge havraise. Les joueurs du club de la capitale, plein d’intentions en première période mais maladroits, ont trouvé les filets peu avant la pause par Giuly (41e). A la limite du hors-jeu, l'attaquant parisien partait dans le dos de Kana Biyik et fixait parfaitement Revault d'un plat du pied croisé du gauche. Au retour des vestiaires, Rothen doublait la marque (55e). Profitant d'un excellent travail de Hoarau et Giuly, Rothen arrivait lancé et n'avait plus qu'à fixer Revault pour une frappe croisée du gauche victorieuse de l'angle des six mètres. Hoarau (90e) offrait le but du 3-0 aux hommes de Paul Le Guen. L'ancien Havrais signait sa 17e réalisation de la saison, revenant à deux unités du Toulousain Gignac.
Les Parisiens ont impeccablement profité des contre-performances de Toulouse et Lille, adversaires directs, battus samedi respectivement par Grenoble et Saint-Etienne. Le PSG, avec 59 points, détient trois longueurs d'avance sur ses poursuivants, et remonte à la 4e place, en embuscade derrière le trio de tête.

Bordeaux a remporté, au détriment de Lyon, la bataille pour la deuxième place, grâce à un but d'Alou Diarra (43e). Dimanche soir, l'OM mène les débats (64 points), devant Bordeaux (62) et Lyon (60).

La rédaction