RMC Sport

L’OM est inarrêtable

-

- - -

Sans être brillant, l’OM a battu Evian-TG (1-0) ce dimanche après-midi au Stade-Vélodrome. Cette sixième victoire en six journées permet aux Phocéens de consolider leur première place à 15 jours du choc face au PSG.

Cela fait 52 ans qu’une équipe n’avait pas gagné ses six premiers matches de championnat. En dominant difficilement Evian-TG (1-0) ce dimanche après-midi au Stade-Vélodrome, l’OM succède à l’AS Monaco en 1960-61. Cette saison-là, le club de la Principauté avait remporté son premier titre de champion de France…

Trois jours après un déplacement aussi renversant qu’épuisant à Istanbul en Ligue Europa (2-2 face à Fenerbahçe après avoir été mené 2-0), les Marseillais ont donc assuré le service minimum. Pour la quatrième fois en six matches, ils l’ont emporté par le plus petit des écarts grâce au premier but de la saison de Morgan Amalfitano, de la tête, après un coup-franc de Mathieu Valbuena (33e). Mais alors qu’ils avaient montré cohésion et panache il y a une semaine à Nancy (1-0), la fatigue les a cette fois-ci pénalisés. « Parfois, il faut retenir une chose, les trois points, reconnaît Elie Baup. Beaucoup d'éléments nous ont mis sur le reculoir. On a souffert. Le retour au score face à Fenerbahçe a été acquis avec beaucoup de cœur et d'enthousiasme. On a courbé l'échine, on a plié mais on n'a pas rompu. »

Mandanda décisif

Vous l’aurez compris, on oubliera très vite cet OM-Evian d’un faible niveau. Entre les maladresses, les imprécisions et un déluge d’accrochages (24 fautes des Savoyards, record du week-end), le public du Vélodrome ne s’est pas franchement régalé. Il retiendra donc l’essentiel, la victoire. Et la prestation rassurante de Steve Mandanda, décisif en deuxième mi-temps, alors que les Phocéens accusaient le coup physiquement.

Grâce à ce sixième succès de rang, Marseille est désormais le cinquième club à réussir une entame de saison aussi réussie. Surtout, à quinze jours du choc face au PSG au Stade-Vélodrome (bloquez votre dimanche 7 octobre), l’OM est assuré de compter, au pire, trois points d’avance sur son éternel rival avant la rencontre. En attendant, Elie Baup se réjouit de cette semaine de repos avant un déplacement à Valenciennes dimanche prochain. Une semaine placée sous le signe de la récupération.

Aurélien Brossier avec FG à Marseille