RMC Sport

L’OM, le match d’après

-

- - -

Quatre jours après leur incroyable qualification pour les 8e de finale de la Ligue des champions à Dortmund, les Marseillais accueillent Bordeaux ce samedi (21h). Si l’OM veut confirmer sur sa pelouse son regain de forme, Didier Deschamps entend éviter un excès d’euphorie.

Les Marseillais sont-ils redescendus de leur nuage ? Voilà l’une des questions majeures qui entoure cet alléchant OM-Bordeaux, ce samedi soir (21h), à l’occasion de la 17e journée de Ligue 1. Après avoir écrit l’une des plus belles pages de l’histoire du club dans le Signal Iduna Park du Borussia Dortmund, le championnat doit sembler bien fade pour les partenaires de Steve Mandanda. Passés pas tous les états mardi soir, en Allemagne, les Phocéens ont eu quatre jours pour se remettre de leurs émotions. Suffisant ? Face à un scenario aussi grandiose qu’inespéré, Didier Deschamps a son avis sur la question.
« Après un tel pic, il est indispensable d’avoir deux jours pour décompresser, assure le technicien olympien. La difficulté, c’est de remettre le moteur samedi. » Le discours est semble-t-il bien passé auprès de ses joueurs : « L’important c’est la volonté, enchaîne Morgan Amalfitano. Le jeu viendra avec. Ça nous donnera des chances de gagner. »

Bordeaux aussi va mieux

Gagner pour ne pas basculer à nouveau dans le doute. Car cet OM-là revient de loin. A l’image de sa performance à Dortmund, désastreuse puis sublime, le club olympien est capable du pire et du meilleur. Il reste malgré tout sur une voie ascendante. Les récents succès obtenus face au PSG (3-0) et au Borussia (3-2) sont de nature à inquiéter les Girondins, même si Deschamps rappelle que « Bordeaux va mieux, lui aussi. »
Si cet ancien sommet du championnat ne sera qu’une opposition entre le 7e et le 12e de L1, il ne serait pas étonnant de voir ces deux formations beaucoup plus hautes au classement en 2012. C’est en tout cas le vœu de Didier Deschamps, pour qui la bonne dynamique doit se maintenir au moins jusqu’à la trêve. « Il nous reste trois matches à disputer, souligne-t-il. A nous de les négocier au mieux. » Après la réception des Girondins, Lorient et Nancy seront au programme des Marseillais avant les fêtes. Après le ticket pour les 8e de finale de la Ligue des champions, la saison des cadeaux pourrait finalement s’annoncer très prolifique.