RMC Sport

L’OM remercie Thauvin

Florian Thauvin

Florian Thauvin - -

Grâce à un but et une passe décisive de Florian Thauvin, l’OM a signé une troisième victoire de suite en L1, ce vendredi en s’imposant face à Montpellier (2-0). Les Marseillais reviennent provisoirement à deux points de Monaco, troisième.

Depuis quelques semaines, l’OM s’est trouvé un homme providentiel : Florian Thauvin. L’ancien Bastiais a de nouveau inscrit un but et délivré une passe décisive face à Montpellier (2-0), ce vendredi. Lors de ses quatre dernières titularisations au sein de l’attaque olympienne, il a marqué à chaque fois. Il est désormais impliqué dans huit réalisations (cinq buts, trois passes décisives) lors des sept derniers matches officiels des hommes d’Elie Baup. Cela situe l’influence prise par l’international Espoirs dans le dispositif marseillais. Pourtant, le scénario aurait pu être bien différent pour les coéquipiers de Steve Mandanda, qui ont failli se faire surprendre d’entrée sur une frappe croisée de Victor Hugo Montano (6e), quelques minutes après son entrée à la place de Djamel Bakar (3e), blessé.

Mais contrairement à Londres où ils étaient menés 1-0 après 30 secondes de jeu, le sort ne s’est pas acharné sur les Olympiens. Et les six changements effectués dans le onze de départ, par rapport à l’équipe qui s’est inclinée à Arsenal (2-0) mardi, ont apporté un peu plus de maitrise dans la construction. Après avoir buté sur Jourdren, sur un centre de Mendy mal jugé par Vitorino Hilton (20e), Thauvin a trouvé la faille après une nouvelle erreur du défenseur brésilien en reprenant le ballon du gauche dans le but d’un Geoffrey Jourdren livré à lui-même (1-0, 36e). Mais cet OM est encore convalescent. Alors qu’ils ont eu l’opportunité de faire le break avant la pause par Gignac (40e) et Thauvin (42e), les champions de France 2010 ont tremblé jusqu’à la fin.

Un mois de décembre charnière pour l'OM

L’entrée en jeu de Souleymane Camara à la pause a apporté de la profondeur à l’équipe de Jean Fernandez, beaucoup plus dangereuse devant le but marseillais. Vitorino Hilton n’est pas passé loin de rattraper son erreur sur l’ouverture du score en plaçant une tête au ras du poteau gauche de Mandanda (58e). Trois minutes plus tard, Benjamin Mendy, préféré à Jérémy Morel, a réussi un retour désespéré dans les pieds de Camara (61e). Victor Hugo Montano a même cru égalisé dans les arrêts de jeu mais le but du Colombien a été logiquement refusé pour un hors-jeu d’Anthony Mounier (92e). Dans la continuité de l’action, Florian Thauvin a trouvé Saber Khalifa à l’entrée de la surface pour le premier but du Tunisien sous les couleurs olympiennes (2-0, 93e).

Le Vélodrome a soufflé et peut se réjouir de cette troisième victoire de rang en championnat, qui permet aux Marseillais de revenir provisoirement à deux points de Monaco, troisième avant la réception de Rennes, samedi (17h). Une bonne cure de confiance après l’intermède cauchemardesque de la Ligue des Champions et avant un mois de décembre corsé où l’OM affrontera Nantes, le Borussia Dortmund, Lille, Lyon, Toulouse et Bordeaux. Pour Montpellier, à la recherche d’un premier succès depuis le 6 octobre, la zone rouge se rapproche. Le MHSC, 16e, ne compte en effet que cinq points d’avance sur Valenciennes, le premier relégable.

A lire aussi :

>>> Larqué : « Messieurs, changez de métier ! »

>>> L’OM, la L1 pour oublier

>>> Lemina : « Thauvin est un exemple »

NC