RMC Sport

L’OM retrouve la fièvre

-

- - -

Boudés par le public une grande partie de la saison dernière, les joueurs de l’OM peuvent à nouveau compter sur la ferveur de la cité phocéenne. A quinze jours du choc contre Paris au Vélodrome, Marseille revit. Reportage.

« Il ne manque pas grand-chose pour que ça redevienne vraiment la folie. » Speaker historique du Stade-Vélodrome, « Dédé » Fournel sait de quoi il parle. Sous l’ère Deschamps, il a connu l’euphorie d’un titre de champion de France (en 2010), mais aussi la déliquescence d’une équipe descendue de son nuage. « Les supporters ont été très déçus, regrette Mathieu Valbuena. Par moments, ils nous ont lâchés. Aujourd’hui, ils sont derrière nous et ça nous fait super plaisir. »
Fort de la meilleure entame de championnat de son histoire (six matches, six victoires), l’OM, leader invaincu de Ligue 1, a reconquis l’un des publics les plus versatiles de France. La cité phocéenne, qui a toujours respiré pour son club, revit. « J’ai retrouvé la flamme, lâche carrément Rachid Zéroual, leader des Winners, qui confirme que les abonnements se sont mieux vendus grâce aux bons résultats. Cette première place, même si on n’y reste pas longtemps, donne de l’espoir aux supporters. Voir du spectacle donne un autre élan derrière l’équipe. »

« Plus de joie dans le stade »

Cédric, un autre fan marseillais, va dans le même sens. « Il y a un vrai changement par rapport à l’année dernière, observe-t-il. Il y a plus de joie dans le stade. Ça fait plaisir de revoir toute cette ferveur. L’entraîneur (Elie Baup) a apporté un nouvel élan. » Evidemment, ce bain de bonheur pourrait être remis en cause dans quinze jours lorsque l’ennemi juré, le PSG, se présentera au Vélodrome en match de clôture de la 8e journée. « Tout le monde attend ce match, confirme André Fournel. En attendant, on peut dire que le leader invaincu, c’est nous ! »

Du côté des joueurs, « bougés » et « boudés » par leur public il y a encore quelques mois, on savoure. « Pour les supporters, ça a été difficile mais ils ont vu qu’il y avait beaucoup d’envie et de détermination, note André Ayew. On essaye de tout donner pour eux, pour le club et pour nous. » Mathieu Valbuena enchaîne : « Les gens reprennent du plaisir à nous voir jouer et à venir au stade, à nous voir jouer. C’est super important. » Pourvu que ça dure.