RMC Sport

L1: Monaco cartonne, Nantes de retour sur le podium

Deuxième de Ligue 1, Monaco s'est promené contre Guingamp ce samedi soir (6-0). Dans les autres rencontres, Nantes a battu Toulouse, Troyes a gagné contre Strasbourg (3-0) tandis que Montpellier et Amiens ont fait match nul (1-1).

Monaco et Nantes ont tenu leur rang ce samedi soir alors que quatre rencontres étaient au programme de la 12e journée de Ligue 1. Avec une équipe remaniée, le club de la Principauté s'est joué de Guingamp (6-0) pendant que les Nantais de Claudio Ranieri battaient Toulouse pour renouer avec la victoire (2-1). Montpellier a cru réaliser une bonne opération avant de craquer contre Amiens (1-1). En bas de classement, Troyes a largement battu une équipe de Strasbourg vite réduite à 10.

A lire aussi >> L1: le PSG se balade à Angers et prend le large en tête du classement

Monaco porté par ses coiffeurs

Après la victoire du PSG à Angers plus tôt dans la journée, le dauphin monégasque s'est promené contre Guingamp (6-0). Au sein de l'équipe mixte alignée par l'entraîneur portugais Leonardo Jardim, ce sont les habituels coiffeurs qui ont essentiellement contribué à la large victoire de l'ASM puisque Guido Carillo et Adama Traoré ont inscrit un doublé chacun. Almamy Touré a, lui, délivré trois passes décisives. Les autres buteurs de la soirée s'appellent Keita et Fabinho sur pénalty. Ce succès au Stade Louis-II permet à Monaco de revenir à 4 points du leader parisien.

Montpellier-Amiens sauvé de l'ennui

Menacée en raison des intempéries, la rencontre entre Montpellier et Amiens a bien eu lieu. Si les quelques spectateurs ayant bravé les éléments pour s'installer dans les gradins de La Mosson ont longtemps regretté de s'être déplacés pour ce match ennuyeux, ils ont été récompensés en fin de match (1-1). Au but inscrit par un Giovanni Sio auteur d'un piqué tout en finesse, Amiens a répondu par un ciseau du Brésilien Avelar à l'entrée de la surface. Sans doute le plus beau but de la soirée.

Troyes profite de sa supériorité numérique

Dans ce duel de mal classés, les Troyens ont battu une équipe de Strasbourg, qui restait invaincue depuis un mois et demi (3-0). La rencontre a sans doute basculé à la demi-heure de jeu lorsque les Alsaciens ont été réduits à 10. La faute à l'expulsion de Da Costa, auteur d'un coup de pied involontaire sur le crâne de Christophe Hérelle, le punching-ball de la soirée. Le défenseur troyen a été touché à la tête deux fois, de quoi porter un énorme bandage. Le Sud-Coréen Suk, Khaoui et Niane ont marqué en seconde période contre des Strasbourgeois qui ont fini par craquer en infériorité numérique.

Nantes reprend sa marche en avant

Toujours la même recette. Contre un Toulouse pas inspiré ces dernières semaines, les Nantais de Claudio Ranieri se sont imposés sans vraiment briller. Vite devant grâce à Thomasson (15e), les Canaris ont vu Blin égaliser (59e) mais l'attaquant argentin Emiliano Sala a permis aux siens de reprendre l'avantage (67e). Avec une réalisation assez rocambolesque puisqu'un contrôle de la poitrine trop long s'est transformé en grand pont avant que Sala n'enchaîne joliment du droit. Le FC Nantes oublie sa défaite de la dernière journée à Dijon et remonte à la 3e place au classement en attendant les rencontres de l'OM et l'OL dimanche.

Les résultats de la soirée:

Monaco-Guingamp: 4-0

Montpellier-Amiens: 1-1

Nantes-Toulouse: 2-1

Troyes-Strasbourg: 3-0

ADS