RMC Sport

Labrune : « La volonté profonde de Bielsa, c’est de rester avec nous »

Vincent Labrune

Vincent Labrune - AFP

EXCLU RMC SPORT. Vincent Labrune était l’invité de Luis Attaque ce jeudi sur RMC. Le président de l’OM a longuement évoqué l’avenir de Marcelo Bielsa et se dit très confiant pour annoncer d’ici quelques jours la prolongation de l’Argentin.

Vincent Labrune, à froid, êtes-vous satisfait de la saison malgré l’absence de podium pour l’OM ?

Je suis satisfait. Il y a déjà le fait d’avoir redonné de l’espoir, du rêve aux Marseillais, d’avoir remis l’OM au cœur de la cité. Evidemment, il y a la déception majeure au final de ne pas avoir rempli notre objectif sportif, qui était de se qualifier pour la Ligue des champions. Mais je préfère garder le positif : on a produit du jeu, du spectacle, on a donné du plaisir. On aurait préféré être en Ligue des champions pour des raisons sportives et surtout économiques mais on va faire sans.

Vous souhaitez donc garder le même cap la saison prochaine...

On a fait le choix de prendre Marcelo Bielsa, qui est un apôtre du jeu offensif donc priorité était donnée cette saison au spectacle et à l’offensif. Ça a ravi nos supporters, on a rempli le stade. On va essayer, avec des moyens financiers qui seront sans doute moindres, de garder une équipe compétitive qui fera la fierté des supporters.

Qu’en est-il de la prolongation de contrat de Marcelo Bielsa ?

Je peux vous dire que, fondamentalement, je crois qu’il a vraiment envie de rester avec nous. Ça tombe bien parce que c’est réciproque. Après, il y a une question qu’il se pose et que je me pose aussi concernant la réalisation de nos objectifs de recrutement par rapport à l’enveloppe qu’on a. On a d’un côté les contraintes financières que nous fixe l’actionnaire et de l’autre les contraintes sportives pour qu’on ait une équipe qui nous assure une bonne performance. Au milieu, j’arbitre. On avance vraiment bien. Le dernier doute à lever c’est sur notre capacité à réaliser nos opérations assez rapidement parce que Marcelo aime avoir son effectif le plus tôt possible pour faire toute la préparation. Mais on reste confiants quant à l’issue définitive de ces discussions qui viendra, de mon point de vue, en fin de semaine ou début de semaine prochaine.

« Je ne conçois pas que Bielsa ne soit pas avec nous »

Si vous deviez donner un pourcentage...

Je ne suis pas là pour faire des pronostics : ce que je vois, c’est qu’on a beaucoup travaillé depuis un mois. Je crois que la volonté profonde de Marcelo, qui est un gentleman, c’est de rester avec nous sinon il n’aurait pas placé toute cette énergie depuis un mois. Il a retardé ses vacances pour avancer sur le profil de l’effectif. Je lui laisse le dernier mot. Mais à titre personnel, je ne conçois pas qu’il ne soit pas avec nous parce qu’on doit construire avec lui. On ne peut pas changer d’entraineur tous les ans. A titre personnel, j’adore la méthode Bielsa et réciproquement, je pense qu’il est très content.

Pourtant, il n’a pas hésité à vous tacler en conférence de presse cette saison...

Ça fait partie du personnage et ça peut être mis sur le fond de malentendus. Je ne parle pas espagnol et lui ne parle pas français donc si on se parle par interprètes interposés, il peut y avoir des malentendus. C’est vraiment très loin derrière nous. Il est très content de la saison qu’il a passée, l’ensemble du club est ravi de son travail et de son professionnalisme, il adore la ville, les Marseillais et l’ambiance. Il y a beaucoup d’ingrédients réunis pour que ça se fasse.

Margarita Louis-Dreyfus veut-elle toujours le voir rester ?

L’actionnaire est totalement satisfaite de son travail. C’est elle qui porte le club au nom de la famille Louis-Dreyfus : elle n’a pas la surface financière qu’avait son mari, elle a fait beaucoup d’efforts donc elle nous fixe des contraintes assez dures mais qu’on se doit de respecter parce que c’est quand même elle la patronne. Marcelo a compris tout ça donc on essaie d’avancer en bonne intelligence.