RMC Sport

Larqué : "A ce rythme, le PSG ne sera certainement pas champion"

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - DR

Jean-Michel Larqué n’est pas tendre avec les Parisiens suite à leur match nul contre Montpellier (0-0), ce samedi. Selon lui, le PSG va devoir changer des choses s’il veut atteindre ses objectifs. Le membre de la Dream Team RMC Sport n’oublie pas de tirer son chapeau à Rolland Courbis et au MHSC.

« J’avais déjà souvent dit que le PSG ne faisait pas une saison exceptionnelle. La défaite à Guingamp (1-0) leur pendait au nez. Leurs performances étaient trop moyennes depuis trop longtemps pour avoir une marge de sécurité. Le jour où il y a eu une équipe euphorique en face et qu’ils ont été moins bons que d’habitude, l’accident est arrivé. Et aujourd’hui, contre Montpellier, c’est encore un accident. Ils ont encore manqué d’efficacité offensive. Pour le PSG, être battu à l’extérieur ou faire match nul à domicile, c’est une énorme contre-performance. Sur les deux derniers matches de championnat avant la trêve, les Parisiens ont pris un point sur six. Un point sur six ! C’est quand même problématique…

« Il va falloir que quelque chose change »

On a souvent dit que les performances parisiennes étaient très, très loin du compte. Il va bien falloir que quelque chose change car à ce rythme-là, ils ne seront certainement pas champions de France. Quand on écoute la conférence de presse d’après-match de Laurent Blanc, il dit que ses joueurs étaient très en-dessous physiquement. On n’a pas besoin d’être un grand spécialiste pour se rendre compte que les Parisiens ont les jambes lourdes depuis bien longtemps. A l’exception de Lucas, ils n’ont pas le pouvoir d’accélération qu’ils avaient auparavant.

J’ai trouvé les Montpelliérains plutôt pas mal pendant les 45 premières minutes. Quand ils en avaient l’occasion, ils partaient vers l’avant. Ils étaient bien organisés, attentifs, mais je ne suis pas d’accord pour dire qu’ils ont bétonné. Rolland Courbis explique que 26 points, ça ne se trouve pas sous les sabots d’un cheval. Il a raison. Quand on regarde le parcours de Montpellier et l’évolution de cette équipe, notamment quand on compare les six premiers mois de la saison avec ceux de la saison dernière, je ne peux qu’être admiratif du travail de Rolland et de son staff. »

Jean-Michel Larqué