RMC Sport

Larqué : "Comment peut-on pondre des conneries pareilles ?"

-

- - -

Dans les Grandes Gueules du Sport, ce dimanche sur RMC, notre consultant Jean-Michel Larqué a vivement critiqué les décisions de la Préfecture de Nice, responsables selon lui des graves incidents qui ont marqué la fin de match Nice-Bastia (0-1), samedi à l’Allianz Riviera.

Si cette 10e journée de Ligue 1 s’avère peu passionnante en termes de spectacle, elle est en revanche riche en incidents, notamment à l’Allianz Riviera, où la fin de la rencontre Nice-Bastia (0-1) a dégénéré. Bref rappel des faits : pour afficher son désaccord avec l’interdiction de déplacement des supporters corses, mais aussi avec l’arrêté préfectoral prohibant tout signe à l’effigie du SC Bastia aux abords du stade, le gardien remplaçant du SCB, Jean-Louis Leca, a eu la « bonne » idée de fouler la pelouse avec un drapeau corse avant de chambrer le Niçois Didier Digard. Un geste qui a provoqué d’impressionnantes échauffourées sur la pelouse entre joueurs, mais aussi avec des supporters descendus sur la pelouse. Insupportable pour Capitaine Larqué.

« Absolument effarant que l’on puisse accepter ça ! »

« J’ai vu l’addition de deux bêtises, de deux incompétences, s’est fâché le membre de la Dream Team, dimanche matin dans les Grandes Gueules du Sport sur RMC. L’incompétence des services de l’Etat et la bêtise d’un joueur. Comment peut-on ignorer à ce point la mentalité d’un Français ? Des gens sont dans leurs bureaux à la Préfecture de Nice - car je crois que les décisions viennent de là - et commencent par dire : « Messieurs, vous ne pourrez pas porter un t-shirt que vous avez acheté à cet été du côté de Calvi ou de l’Ile-Rousse. » Comment peut-on poser des interdictions à ce point ? Comment peut-on pondre des conneries pareilles ? Si tu es supporter de Nice ou simple spectateur du match Nice-Bastia, tu n’as pas le droit de te promener avec un t-shirt souvenir que tu as acheté en Corse. Ça me semble absolument effarant que l’on puisse accepter ça ! »

« Tout le monde est perdant »

« Ensuite il y a l’énorme bêtise du gardien remplaçant de Bastia. OK, la décision qui a été prise est mauvaise. La preuve c’est que ça a dégénéré, mais n’en rajoutons pas. Soyons, nous citoyens français, plus intelligents que les décisions de la Préfecture de Nice. Ces grands responsables et ses hauts technocrates ont une lourde part de responsabilité même si je n’exonère personne. Dans cette affaire, tout le monde est perdant. »

la rédaction avec les Grandes Gueules du Sport