RMC Sport

Larqué : « Une méthode pour embêter le PSG »

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - -

Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC Sport, a suivi avec attention les deux contre-performances du PSG, battu par Montpellier (1-2) en Coupe de France et tenu en échec par Guingamp (1-1) samedi.

Le système de Gourvennec et Courbis face au PSG

« Ce n’est pas une crise mais il y a quelques signes. Certains entraîneurs ont peut-être trouvé une façon de ne pas prendre trop de buts. Nantes a quand même pris une bonne ‘‘branlée’’ le week-end (5-0) dernier et a suscité quelques réflexions pour les entraîneurs en voyant ce qu’il ne fallait pas faire. Entre Jocelyn Gourvennec et Rolland Courbis, on a peut-être trouvé un système pour les embêter un peu. Les deux matches se ressemblent étrangement, avec des milieux de terrain qui ont beaucoup gêné ceux du PSG. Entre Motta, Matuidi et Verratti, tout part de là. Quand tu coupes les relations entre Ibrahimovic et Cavani, tu te ménages quelques instants de tranquillité. Ils ont trouvé une méthode pour ennuyer le PSG. Tant qu’il n’aura pas de joueurs plus performants que Ménez, Lavezzi et Lucas sur les côtés, Laurent Blanc peut être embêté. »

L'accord Monaco-LFP

Cette semaine, le litige opposant Monaco et la LFP a été réglé après un accord trouvé entre les deux parties. L’ASM conserve son siège social en Principauté et versera 50 millions d’euros en contrepartie à la Ligue. Ce qui fait sourire Jean-Michel Larqué. « Les questions de principe se règlent assez rapidement avec des beaux chèques, s’amuse-t-il. La question de principe était que le siège social de Monaco soit en France. Il ne le sera pas. »

L'avenir de Christian Gourcuff à Lorient

« On s’aperçoit que c’est une partie de poker menteur et comme je ne connais pas trop le président (Loïc Féry, ndlr) et que je connais mieux Gourcuff, je me demande qui est le menteur dans l’affaire. Sous Loïc Féry, il y a eu des progrès effectués dans les infrastructures de Lorient avec un centre de formation et un terrain synthétique. On ne va pas le nier. Mais tout ça a été possible parce qu’il y a eu une continuité sur le plan sportif et une valorisation de l’effectif et de l’actif du club qui a permis ces réalisations. Les transferts de Gameiro, Marchal, Koscielny, Morel ou Lemina ont permis à Loïc Féry de réaliser une grande partie de ses projets.

Si ces transferts ont permis d’apporter de l’argent, c’est que quelqu’un a travaillé un peu sur le terrain pour valoriser ces joueurs et les faire progresser. Si Koscielny est parti du National jusqu’à l’équipe de France, le mérite en revient au staff technique et à Christian Gourcuff. Après 22 journées, ils sont au milieu de tableau. Le miracle va durer combien de temps sans Gourcuff ? Si Gourcuff s’en va, Lorient dans les deux ans qui suivent, c’est Auxerre. C’est une figure emblématique, mais il ne se contente pas de se faire prendre en photo sur le banc de touche. Il a donné un style à cette équipe en fonction des moyens qui lui étaient donnés. »

A lire aussi :

>>> Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 22e journée

>>> EN IMAGES - Monaco-OM : ils ont joué pour les deux clubs

>>> Courbis : « Le PSG était une sorte de récréation »

Les GG du Sport