RMC Sport

Le coup de gueule de Depay après un incident raciste aux Pays-Bas

Sur Twitter, Memphis Depay a interpellé la fédération néerlandaise et l'UEFA après un incident raciste survenu lors de la rencontre entre Den Bosch et l’Excelsior Rotterdam. Visé par des insultes racistes, l'attaquant Ahmad Mendes Moreira a d'abord voulu quitter le terrain, avant de reprendre sa place. Il a répondu en marquant.

Il appelle à une prise de conscience générale. Dans un message posté sur son compte Twitter, Memphis Depay a exprimé son ras-le-bol après un nouvel incident raciste survenu ce dimanche en deuxième division néerlandaise lors du match entre Den Bosch et l’Excelsior Rotterdam (3-3). "Revoir ces images encore et encore me rend malade et me fatigue! Quand cela va-t-il s'arrêter? Qu'allons-nous faire, particulièrement en vue de l'Euro 2020?", a écrit l’attaquant de l’OL, interpellant directement la fédération néerlandaise de football et l’UEFA.

Comme le rapporte le quotidien Algemeen Dagblad, la rencontre Den Bosch-Excelsior a été momentanément interrompue à la 28e minute de jeu par l’arbitre après des insultes racistes visant Ahmad Mendes Moreira. Pris à partie par certains supporters de Den Bosch, l’attaquant néerlandais de l’Excelsior a cherché à quitter la pelouse. Mais il a été calmé par ses coéquipiers, qui l’ont convaincu de rester sur le terrain.

Mendes Moreira "déçu et en colère"

Le match a donc repris et Ahmad Mendes Moreira a répondu en donnant l’avantage à son équipe. Un but qu’il a fêté en chambrant les supporters qui l’insultaient depuis le début du match. Il s’est dirigé tout droit devant eux, plaçant ses mains derrière ses oreilles, avant de pointer son index devant sa bouche. Certains fans de Den Bosch ont alors répliqué avec des doigts d’honneur. "Je suis simplement déçu et en colère. Ça m’a fait mal. Marquer a été la meilleure façon de répondre", a-t-il réagi au micro de Fox Sports. "Notre protocole en cas de chants (racistes) a été appliqué de manière correcte dimanche. Nous cherchons désormais à savoir comment retrouver les auteurs", a réagi la fédération néerlandaise dans un communiqué.

RR