RMC Sport

Le LOSC n’avance plus

-

- - -

Logiquement tenus en échec par Bordeaux (1-1), les Lillois ont perdu deux points très précieux dans la course au titre. Une semaine après avoir perdu à Monaco, le LOSC ne compte plus que quatre points d’avance sur l’OM qui se déplace ce dimanche à Montpellier.

La belle machine lilloise serait-elle enrayée ? Elle est en tout cas en panne. Une semaine après avoir été dominé à Monaco, le leader du championnat a été logiquement tenu en échec à domicile par Bordeaux 1-1 lors de la 31e journée, Savic (76e) ayant répondu au 21e but de Moussa Sow (58e). Ces deux points perdus au Stadium Lille Métropole pourraient coûter très cher au Losc alors que l’OM, deuxième à quatre longueurs, se déplace à Montpellier ce dimanche (17h). Le match nul est en revanche mérité pour des Bordelais plus solides et surtout plus audacieux qu’à l’accoutumée. « On savait que les Bordelais seraient revanchards, explique Rio Mavuba au micro de Foot+. Ils ont bien débuté le match et ils ont eu beaucoup d’occasions. »
Comme un symbole, Mickaël Landreau, pourtant excellent cette saison, manque complètement sa sortie face à Jussiê. Le Brésilien remet intelligemment pour Ben Khalfallah mais la reprise du Tunisien est contrée in extrémis par Aurélien Chedjou (7e). Le ton est donné. Habitué au football champagne (2 buts inscrits en moyenne à domicile), le Stadium Lille Métropole tremble. Il tremblera jusqu’à la fin.

Savic répond à Sow

Touchés dans leur orgueil les Bordelais ? Sur la pelouse des Nordistes, les hommes de Jean Tigana apparaissent en tout cas métamorphosés une semaine après leur prestation insipide face à Arles-Avignon (0-0). Dominateurs avec quatre joueurs à vocation offensive au coup d’envoi, ils font déjouer le leader. En dehors d’une frappe lourde et non cadrée de Balmont (29e), difficile de reconnaître le flamboyant patron du championnat.
Mais l’équipe de Rudi Garcia a de la ressource. Les Dogues savent toujours montrer les crocs. Mieux organisé au fil des minutes, le Losc reprend progressivement le dessus. Cabaye signe la première frappe cadrée de son équipe (50e). Puis le milieu de terrain lance parfaitement Moussa Sow qui trompe du plat du pied Cédric Carrasso (1-0, 58e). Etrangement, la 21e réalisation du meilleur buteur du championnat ne libère pas les Lillois.

Le jeune Bordelais Vujadin Savic (20 ans) profite d’ailleurs d’un corner pour égaliser et signer son premier but en L1 (1-1, 76e). Le coup est dur pour Lille mais pas complètement immérité. « Il ne faut rien lâcher. C’est un point de pris », assure Rio Mauvba. Lille devra impérativement réagir mardi en 1/2 finale de Coupe de France à Nice et surtout dans une semaine à Lorient où les Merlus où les Dogues avaient perdu leur ticket pour la Ligue des champions lors de l’ultime journée il y a un an…