RMC Sport

Le Plan B de Deschamps

-

- - -

Les départs de quatre joueurs Marseillais à la CAN et le retour de Brandao ont contraint le coach marseillais à modifier ses plans avant la venue des Lillois dimanche au Stade-Vélodrome (21h). Explications.

Quelle charnière centrale ?

Souleymane Diawara parti disputer la CAN avec le Sénégal, le coach phocéen doit bâtir une nouvelle charnière centrale. Mardi, à Caen, en Coupe de la Ligue (0-3), « DD » a associé Nkoulou à Mbia. L’axe 100% camerounais a donné satisfaction. Les chances de revoir les deux hommes dimanche contre Lille sont donc importantes. « Ils se connaissent et s’apprécient sur et en dehors du terrain, observe-t-il. Cela faisait un moment que Stéphane ne jouait pas en défense centrale. Il y a des automatismes à trouver mais les deux joueurs sont très proches. Ça peut aider. » Pour Deschamps, Mbia, blessé en début de saison, est une valeur sûre en défense. Très attaché à la solidité, il devrait reconduire celui qui, avec Diawara, avait mené l’OM vers le titre lors en 2010. Avec les bonnes prestations d’Azpilicueta sur le côté droit, le grand perdant s’appelle Rod Fanni, qui devrait débuter la rencontre face aux Dogues sur le banc.

Cheyrou et Lucho à la récupération ?

Mbia sans doute aligné en défense, Alou Diarra de retour d’une blessure aux quadriceps (« Il va mieux », a précisé Deschamps vendredi), Kaboré à la CAN, « DD » va-t-il s’appuyer sur le duo Lucho-Cheyrou pour contrer les attaques lilloises ? A Caen, l’activité de l’Argentin dans une position plus reculée s’est révélée efficace. Deschamps explique : « Le volume de jeu, Lucho l’a toujours eu. Il est très généreux. Ce n’est pas un milieu défensif, mais il est intelligent pour couper les trajectoires. Il a une bonne qualité de relance parce qu’il joue plus bas et qu’il est moins souvent dos au but. » Avec l’Argentin et Benoît Cheyrou, Deschamps pourrait donc faire le pari de la technique au détriment de l’impact physique. Et si ça fonctionnait ?

Rémy, en attendant Brandao

Ce sera l’une des grandes curiosités de cette affiche. De retour cette semaine à Marseille, Brandao fera partie du groupe de Deschamps. L’entraîneur marseillais a été rassuré par la condition physique du buteur brésilien, même si ce dernier devrait débuter la rencontre sur le banc. « Il n’est pas à son maximum, concède-t-il. Il n’a pas joué 90 minutes depuis un bon moment, mais il n’y a pas de souci particulier. » Après le départ des frères Ayew pour la CAN, le technicien marseillais espérait trouver rapidement une alternative à Rémy, seul attaquant de pointe dans son effectif. « Avec Brandao, c’est une solution de plus », souligne-t-il. Si Brandao ne dispose pas vraiment des mêmes qualités que l’international français, son activité et son abatage pèsent sur les défenses. « Il est très généreux dans l’effort », remarque Deschamps qui comptera donc sur sa recrue pour bousculer l’arrière-garde nordiste.