RMC Sport

Le PSG à l’heure de la concurrence tout terrain

Ancelotti, Van Der Wiel et Leonardo

Ancelotti, Van Der Wiel et Leonardo - -

Leonardo et Carlo Ancelotti ont souhaité façonner au PSG un effectif complet à la mesure de leurs ambitions mais trop de concurrence peut-elle froisser cette équipe de stars ?

Buteur en équipe de France la semaine dernière, Christophe Jallet vit un début de saison parfait. Confirmé par son entraîneur Carlo Ancelotti, le latéral droit a en outre hérité du brassard de capitaine. Pour autant, aucun passe-droit, son club vient de recruter, Gregory Van Der Wiel qui évolue au même poste. Lors de sa présentation à la presse, le Néerlandais a d’ailleurs clamé ses ambitions : "Je viens pour jouer au PSG".

Et il ne faut pas compter sur le manager général du club parisien, le Brésilien Leonardo pour s’apitoyer sur le sort du néo-international français. Depuis son arrivée en août 2011, il ne cesse de répéter que les clubs français ne sont pas habitué à la concurrence qui reste pourtant la norme dans les grands clubs européens.
D’autant que le PSG compte bien jouer le coup à fond sur l’ensemble des tableaux où il est engagé : Ligue 1, Ligue des champions, Coupe de France et Coupe de la Ligue. Soit un rythme soutenu d’un match tout les trois jours durant une bonne partie de la saison.

Carlo Ancelotti est habitué à cette situation

Christophe Jallet, lui, ne tient pas à envenimer les choses : "C’est comme ça, je fais avec et je compte bien me battre pour jouer le plus possible. " Comme de nombreux coéquipiers finalement puisque Mamadou Sakho en charnière centrale, Blaise Matuidi et Clément Chantôme au milieu du terrain où encore Kevin Gameiro en attaque devront eux aussi lutter pour grappiller un maximum de temps de jeu.

Cette situation n’est que la conséquence logique des grandes ambitions parisiennes et des dépenses estivales : près de 150 millions d’euros pour s’attacher les services de Thiago Silva, d’Ibrahimovic, de Lavezzi ou encore de Marco Verrati.

Une situation qui n’efferaye pas l’Italien Carlo Ancelotti, habitué aux vestiaires truffés de stars du Milan AC ou de Chelsea. Si l’état d’esprit est à la hauteur des millions dépensés, le PSG sera sans doute, très compétitif cette saison

Thibaut Giangrande et Jérôme Sillon