RMC Sport

Le PSG à la recherche d'un nouveau Camp des Loges?

Le PSG nouveaudevraitquitter le camp des loges

Le PSG nouveaudevraitquitter le camp des loges - -

Le Paris Saint-Germain devrait quitter le Camp des Loges. Le futur camp d'entraînement du leader du championnat de France pourrait se retrouver à proximité de Poissy (Yvelines).

Le PSG devrait lancer début mars un appel d'offres auprès des communes de la région parisienne intéressées pour accueillir le futur centre d'entraînement du club parisien. Parmi les exigences du PSG: disposer d'un espace d'au moins 20 hectares qui permettrait de regrouper les installations des pros, les locaux de l'association et le centre de formation. L'extension du centre d'entraînement actuel est impossible car le ministère de la Défense a décidé de ne pas réduire d'un cm² l'espace accordé aux terrains militaires du Camp des Loges.

Du coup, la ville de Poissy (Yvelines) a ressorti des cartons son projet déjà présenté au PSG en 2006 avant que le camp des loges ne soit finalement rénové par Colony Capital. Des discussions sont actuellement en cours concernant un espace au niveau de la sortie de l'A13 et de l'A14. Le projet est notamment piloté par le groupe Desjouis, promoteur et propriétaire de ce terrain agricole de plusieurs dizaines d'hectares actuellement inconstructible. Afin de lever cette inconstructibilité, il faut initier une Opération d'Intérêt National, validée par une décision gouvernementale.

De son côté, la ville de Saint-Germain-en-Laye travaille sur un projet avec de nouveaux terrains situés au nord de la forêt de Saint-Germain, sur une plaine agricole, implantée sur le territoire communal de Saint-Germain-en-Laye mais dont la Mairie de Paris est propriétaire. Si jamais le centre d'entraînement du PSG quitte Saint-Germain-en-Laye, la ville pourrait demander à ce que son nom, dont elle est "propriétaire", ne soit plus associé à celui du club. Dans ce cas-là, le PSG devra faire une demande de changement de nom auprès de la préfecture. Ce changement devra ensuite être entériné par la FFF qui se réserve le droit de refuser la nouvelle appellation si elle ne lui convient pas, tout cela afin d'éviter les noms fantaisistes. « Il ne peut pas y avoir de naming pour le nom d'un club » souffle-t-on à la FFF. Un tel changement ne peut intervenir que lors d'une intersaison.

L.B.