RMC Sport

Le PSG suit le rythme

Buteur contre Sochaux (2-1), Luyindula a été une fois de plus l'homme décisif du PSG.

Buteur contre Sochaux (2-1), Luyindula a été une fois de plus l'homme décisif du PSG. - -

Alors que le torchon brûle entre Charles Villeneuve et les actionnaires du club, le PSG a fait l’essentiel en battant Sochaux (2-1). Monaco s’est encore fait remonter par Caen (2-2).

Cet après-midi au Parc des Princes, les caméras s'attardaient autant sur le terrain que sur les tribunes, où avait notamment pris place Bernard Laporte, aux côtés de Charles Villeneuve. Mais la crise extra-sportive qui secoue à nouveau le PSG n'a pas ébranlé les joueurs de Paul Le Guen, qui ont su se relancer après leur déroute la semaine passée sur le terrain de Bordeaux (0-4). On croyait que les Parisiens avaient fait le plus dur à la pause, lorsqu'ils regagnaient les vestiaires avec un avantage d'un but (pénalty de Guillaume Hoarau, 45+3). Mais dès leur retour sur le terrain, les Sochaliens se montrent beaucoup plus entreprenants et sont logiquement récompensés par le premier but de Sverkos sous le maillot doubiste (1-1, 51ème). Mais Pegguy Luyindula, homme en forme du PSG en ce début d'année et titulaire à la place de Giuly ce soir, redonne un avantage définitif aux joueurs de la capitale, attentif à la réception d'un corner (2-1, 63ème).

A Caen, Monaco et son entraîneur Ricardo jouaient eux aussi très gros, après trois défaites consécutives en championnat. Les Monégasques ont mis fin à cette série, mais c'était bien la déception qui dominait dans leurs rangs à la fin du match. Et pour cause, après avoir mené 2-0 (buts de Pino et Alonso en première période), Monaco s'est fait remonter (2-2, score final, sur des réalisations caennaises de Savidan et Nivet). Quelques semaines après l'incroyable défaite à domicile face à Bordeaux (menant 3-0, les joueurs de l'ASM avaient perdu 3-4), Monaco replonge dans ses vieux démons.

La rédaction