RMC Sport

Lens-Rennes: un match nul au bout de l'ennui et qui n'arrange personne

Le RC Lens et le Stade Rennais ont fait 0-0, ce samedi soir à Bollaert dans le cadre de la 24e journée de Ligue 1. Un match qui n'a absolument pas donné lieu à pléthore d'occasions.

C'était pourtant parti sur les chapeaux de roues, avec une triple parade à bout portant d'Alfred Gomis dès la 5e minute. Mais, en ces temps de réflexion sur un désintérêt croissant pour le football, ce match entre candidats à l'Europe s'est finalement avéré d'un ennui le plus total. À Bollaert, ce samedi soir en prime time pour la 24e journée de Ligue 1, le Racing Club de Lens et le Stade Rennais n'ont pas su se départager et se sont séparés sur le score de 0-0.

Le principal (voire unique) temps fort du match aura donc été cette triple occasion en une d'Arnaud Kalimuendo et Issiaga Sylla, à la suite d'un coup franc de Clément Michelin. 

"Je pense que je peux faire mieux, et que je dois faire mieux", a d'ailleurs reconnu le premier cité à la mi-temps. Une réflexion que son coéquipier aurait pu partager, tant leurs tentatives ont franchement aidé le gardien rennais à se mettre en valeur. 

Il ne s'est ensuite pas passé grand-chose en première période. Ni après la pause d'ailleurs, même si Clément Michelin a tout de même failli avoir beaucoup de réussite avec un centre parti heurter le cadre d'Alfred Gomis, coupable d'une mauvaise appréciation (68e). Dans les toutes dernières minutes, les Sang et Or de Franck Haise ont tout de même su pousser et obtenir quelques situations intéressantes (86e, 88e). Sans plus. 

Rennes n'avance plus

Les deux clubs ont donc concédé leur deuxième nul de suite, après le 1-1 breton contre Lorient et le 2-2 des Lensois face à l'OM. Pour le Stade Rennais de Julien Stéphan, cinquième au classement avec un match en retard, il s'agit aussi du troisième match de suite sans victoire. En cas de victoire de Monaco à Nîmes, dimanche après-midi (15h), le top 4 se retrouverait à dix points. 

Le RC Lens peut éventuellement voir le verre à moitié plein, car ce résultat lui permet tout de même de doubler provisoirement Metz pour s'emparer du 6e rang. Mais ceux qui sourient après ce match, ce sont surtout les poursuivants de ces deux équipes, tels que l'OM. 

JA