RMC Sport

Leonardo à la peine

Leonardo

Leonardo - -

Contrarié par l’échec du dossier Beckham, fragilisé dans la discussion avec Milan concernant Pato, le directeur sportif du PSG doit vite finaliser l’arrivée de la star internationale espérée par les propriétaires qataris pour faire tomber la pression autour de sa personne.

Sûr que Leonardo aurait préféré débuter 2012 autrement. Mais c’est avec un échec que le directeur sportif du PSG a étrenné la nouvelle année : le transfert manqué de David Beckham. Courtisé depuis des mois, l’international anglais a décliné l’offre du PSG et devrait prolonger son bail avec les Los Angeles Galaxy. Un couac qu’a plutôt mal vécu Leonardo. Suite à l’annonce de la non-venue de Beckham par son président Nasser Al-Kelaifi, le dirigeant brésilien a confirmé l’information devant une poignée de journalistes, ne leur cachant pas d’ailleurs sa déception.

Il faut dire que ces derniers temps, le quotidien de Leonardo est plutôt tendu. Pour avoir - a priori - contacté directement Pato sans passer par le Milan AC, « Léo » a suscité le mécontentement des dirigeants milanais, Adriano Galliani et Arrido Braida en tête. Pas l’idéal à l’heure où le PSG veut ouvrir une négociation concrète avec le Milan pour l’attaquant brésilien. Il est difficile d’imaginer dans ces conditions que le club rossonero acceptera de revoir ses prix à la baisse. S’il veut Pato, le PSG devra à coup sûr aligner entre 40 et 50 millions d’euros. La rumeur dit d’ailleurs que Naples aurait peu apprécié également la façon de faire de Paris sur Hamsik et Cavani, deux dossiers prisés par les dirigeants parisiens.

Un gros coup à venir ?

Fatalement, la pression est plus que jamais sur les épaules du manager brésilien. Si en interne, l’entourage de QSI assure ne pas émettre le moindre doute sur Leonardo, ce dernier n’a toujours pas attiré la star internationale réclamée ces dernières semaines. « Leonardo a une pression à la hauteur de la confiance dont il jouit », indique malicieusement une source proche de Nasser Al-Kelaifi. Encore plus après le couac Beckham… Si Paris devait connaître d’autres déconvenues de ce type au mercato d’hiver, les propriétaires qataris ne manqueront pas de se souvenir que Leonardo a souvent ignoré les suggestions appuyées venues de Doha cet été (Taarabt, Ganso, Benatia, etc…) et qu’ils ont payé très très cher pour le transfert de Pastore.

Leonardo doit donc vite finaliser l’arrivée d’une star. Outre Pato, la piste Kaka est toujours d’actualité. La venue éventuelle du milieu brésilien susciterait d’ailleurs plus d’entrain que celle de l’attaquant du Milan, dont le coût est jugé excessif. Paris serait prêt à ouvrir une discussion autour de 20 millions d’euros pour le transfert. Selon nos informations, Leonardo serait aussi sur les traces d’un autre gros coup. Un grand meneur de jeu, dont le nom n’a pas encore fuité, serait ciblé par le directeur sportif brésilien. « Léo » aurait questionné l’entourage du joueur ces derniers jours.