RMC Sport

Leproux : « Je reste le patron ! »

Robin Leproux

Robin Leproux - -

Invité de Luis Attaque, le président parisien s’est exprimé longuement sur la nouvelle donne au PSG avec l’arrivée des Qataris de QSI. Son statut, le mercato, ses ambitions pour le club parisien, il n’élude aucun sujet. Entretien vérité.

Robin Leproux, comment avez-vous vécu cette passation de pouvoir entre Colony Capital et QSI ?

Sur le plan personnel, ça n’a pas été facile. Il a fallu que je cache la presse à ma maman, car quand tu lis que tu es viré, que tu seras plus là, c’est assez désagréable. Mais bon, quand tu bosses au PSG, il faut l’accepter.

Quand est prévue l’arrivée de Leonardo ?

Je suis assez mal placé pour en parler car elle ne pourra être effective qu’une fois que les Qataris auront racheté le club aux alentours de fin juin début juillet. Lui même est encore employé à Milan, donc il ne va pas dialoguer avec d’autres comme ça, sans rien d’officiel. Bien sûr, je me sens capable de travailler avec un professionnel de la sorte. S’il vient, il aura un rôle à tenir tout comme Antoine Kombouaré aura le sien et moi le mien en tant que président. Quoiqu’il arrive, je reste le patron.

Peut-on s’attendre à un PSG actif sur le marché en y mettant les gros moyens dès la saison prochaine ?

Je dirais : « Venez vous abonnez les uns les autres !». On ne va pas être déraisonnable, mais on va renforcer l’équipe significativement mais je ne peux rien vous dire pour l’instant. Déjà, faire venir Gameiro, c’est une grande chose. Après par rapport à nos futurs actionnaires, il est hors de question de jeter leur argent par les fenêtres et de mettre des millions sur quelqu’un qui ne saurait pas s’adapter au club. Antoine, les actionnaires et moi, on réfléchit sur le sujet. Bien entendu, on souhaite avoir l’équipe la plus compétitive possible, capable de jouer les premiers rôles en Ligue 1.

Il y a des noms prestigieux qui circulent. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Le PSG travaille sérieusement. C’est ce qui a rassuré nos actionnaires. On a une liste de noms de joueurs susceptibles de nous intéresser. Avec Antoine et Alain Roche, on a prospecté et peut-être que pour un ou deux d’entre eux, c’est réalisable.

Quels sont les profils des joueurs que vous ciblez ?

Nous avons déjà pris un gardien Douchez, et un attaquant Gameiro. Actuellement, nous sommes à la recherche d’un défenseur central et on discute avec Milan Bisevac notamment. Mais ce n’est pas fait du tout. On s’était aussi positionné pour Raphaël Varane, mais c’était impossible de rivaliser avec la proposition mirobolante du Real Madrid. Un ou deux milieux de terrain aussi, car remplacer Claude Makélélé est loin d’être une mince affaire. On cherche aussi un joueur offensif pouvant évoluer à droite. Vous pouvez me sortir plein de noms prestigieux, je ne vais pas vous dire qu’ils ne m’intéressent pas.