RMC Sport

Les comptes de l’OL toujours dans le rouge

-

- - AFP

Jean-Michel Aulas a révélé ce mercredi que la holding OL groupe, qui chapeaute l'Olympique lyonnais, a encore perdu de l'argent à l'issue de l'exercice 2014. Pour la cinquième année consécutive. Les pertes nettes s'élèvent à 26,4 millions d'euros, contre 19,9 millions l'an dernier. Ces pertes sont essentiellement dues, selon JMA, à la taxe à 75% qui a coûté 6,3 millions à l'OL ainsi qu’aux départs avortés de Maxime Gonalons et Clément Grenier. En cause également, les départs gratuits de Bafétimbi Gomis (Swansea) et Jimmy Briand (Hanovre). Au total, l'OL Groupe cumule 137 millions d'euros de perte sur les cinq dernières années. Il compte sur le Stade des Lumières et ses 65 000 places, qui sera inauguré en janvier 2016, pour afficher à nouveau des exercices positifs. Entre 20 et 80 millions d'euros de recettes supplémentaires sur les cinq premières années de l'exploitation du stade.Jean-Michel Aulas a également confié qu'il allait lancer une campagne de commercialisation pour associer son stade à une grande marque. Un contrat de naming qui pourrait rapporter environ 10 millions d'euros par an à l'OL.

N.J.