RMC Sport

Les équipes qui surperforment le plus en Europe

OM-Rennes

OM-Rennes - ICON SPORT

Qu’il s’agisse de la Ligue 1, de la Premier League ou des autres championnats européens, le football offre toujours des surprises. Des équipes qui trustent les premières places alors qu’elles ne devraient pas légitimement y être ou d’autres totalement déclassées. La statistique a tenté de ranger tout cela et de classer l’ensemble des clubs, des surperformants aux sousperformants.

L’exercice a été réalisé par le Centre international d’étude du sport (CIES), via son observatoire du football. L’objectif fixé par ses experts était de définir les équipes les plus surprenantes en Europe et celles qui, au contraire, décevaient le plus.

Pour répondre à cette problématique, l’observatoire a comparé les points effectivement gagnés en moyenne par match par 556 clubs de 31 championnats européens avec les points qu’ils auraient dû ou pu gagner selon "un modèle statistique prenant en compte la possession, ainsi que le nombre et la distance des tirs tentés et concédés".

Un club roumain devant, Liverpool et la Juventus dans le top 10

Autrement dit, combien vous avez eu, combien vous auriez pu techniquement avoir. Si vous avez eu plus que vous n’auriez dû avoir, vous surperformez. Si vous avez eu moins, vous sousperformez. Sur tout le continent, l’équipe la plus performante est l’Astra Giurgiu, actuel deuxième du championnat roumain. 1,95 point par match en moyenne contre 1,10 par match selon l’outil statistique.

Parmi les grands clubs, on retrouve en 3e position le Benfica Lisbonne, 2,82 points glanés par match en moyenne alors que le modèle ne leur prédisait que 2,11 points à chaque rencontre. Au sein du big-five, on a sans surprise Liverpool, 5e équipe européenne la plus surperformante, avec 2,91 points par match pour seulement 2,25 selon les statistiques. Ensuite, la Juventus se classe 6e, avec un écart de 0,64 entre ce qu’ils ont réellement réalisé sur la première partie de saison et ce qu’ils auraient dû normalement réaliser.

En bas de tableau, parmi les clubs sousperformants, on retrouve le Napoli, dernière équipe du continent, à -0,61. L’équipe entrainée par Gennaro Gattuso n’obtient que 1,20 point par match en moyenne alors qu’ils devraient légitimement, selon les physionomies des rencontres et les dominations tactiques et stratégiques, en récolter 1,81 et se retrouver à la 5e place ! Pour rappel, ils sont 10e de Serie A …

Rennes et Marseille, les équipes les plus surperformantes de France

Concernant la France, c’est le Stade Rennais qui surperforme le plus, avec un écart de 0,58 entre ce qu’ils ont (1,80 point par match) et ce qu’ils devraient avoir (1,22). Juste derrière, l’OM, 2,05 points par match de moyenne contre 1,59 selon le modèle statistique.

On récompense finalement ici tout le talent des coachs rennais et marseillais, Julien Stéphan et André Villas-Boas, capables de transcender une équipe et de leur offrir une certaine valeur ajoutée. Les deux font d’ailleurs bien plus que le Stade Brestois, 3e à +0,31, et qu’Amiens, à +0,18.

En fin de tableau, c’est Toulouse, inquiétant 20e de Ligue 1, l’équipe la plus sousperformante du pays, avec un écart de -0,38 (0,6 point par match en moyenne contre 0,98 prédit par les statistiques).

Quant aux gros clubs français, Paris, Monaco, Lille et Lyon, ils sont tous sousperformants. Paris est à -0,09, mais cela est finalement très peu significatif, il n’y a quasiment pas de différence entre les points qu’ils gagnent et les points qu’ils devraient gagner.

Monaco est à -0,13, Lille est à -0,21 et Lyon à -0,28. Le club du Rhône est d’ailleurs avant-dernier au classement de la performance, ce qui devrait quelque peu inquiéter les hommes de Rudi Garcia.

Pierre Rondeau