RMC Sport

Ligue 1: Canal+ pourrait faire une offre de 740 millions d’euros

Selon L’Equipe, Canal+ aurait évoqué une offre potentielle de 740 millions d’euros pour le rachat des droits TV de la Ligue 1 détenus par Mediapro. La chaîne cryptée paye actuellement 330 millions d’euros.

Embourbée dans une procédure de conciliation qui s’enlise avec Mediapro, la Ligue de football professionnel (LFP) cherche une porte de sortie à la crise qu’elle traverse depuis que le groupe sino-espagnol a signifié son intention de ne plus payer les droits TV. Canal+ (qui paye 330 millions d'euros pour deux matchs de Ligue 1 actuellement) a fait sa réapparition au centre du jeu,. Et les discussions ont débuté avec la chaîne cryptée en vue de l’acquisition de tout ou partie des droits détenus par Mediapro (780 millions d’euros par an pour huit matchs de Ligue 1).

Une baisse de 31,9% pour la LFP?

Selon L’Equipe, Canal+ n’a pas encore formulé de proposition formelle, mais une offre potentielle de 740 millions d’euros pour l’ensemble des droits de la Ligue 1 aurait été évoquée au cours des discussions, incluant notamment des bonus si les abonnements augmentent. Ce montant est très proche de ce qui avait été dépensé en droits de diffusion des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 pour la période 2016-2020 (748,5 millions d’euros par an). 

Canal+ payait à l’époque 540 millions d’euros par an pour les meilleures affiches de Ligue 1. La hausse serait donc sensible pour la chaîne cryptée, mais pas pour la LFP, qui accepterait une baisse de 31,9% (740 millions d'euros par C+ + 50 millions d'euros par Free) par rapport à la vente des droits TV pour la période 2020-2024 (1,160 milliard d'euros avec Mediapro, C+ et Free). Fin octobre, le patron de Canal+ Maxime Saada avait expliqué dans Les Echos qu'il n'entendait pas "réinvestir à perte dans le foot français". Dans Top of the foot, sur RMC, Waldemar Kita et Jean-Pierre Caillot avaient appelé de leurs voeux un retour de Canal+, pourvu qu'ils soient payés.

QM