RMC Sport

Ligue 1: Canal+ récupère les droits TV jusqu'à la fin de la saison

Canal+ récupère les droits TV de L1 jusqu'à la fin de cette saison après un accord avec la Ligue de football professionnel (LFP). La chaîne cryptée s'adjuge aussi huit des dix matchs par journée de la Ligue 2.

Finalement, Canal+ soulage le football français et s'offre l'intégralité de la Ligue 1 jusqu'à la fin de la saison. La chaîne cryptée a conclu un accord avec la Ligue de football professionnel (LFP), pour récupérer les droits TV rendus par le groupe sino-espagnol Mediapro et remis en jeu dans l'appel d'offres déclaré infructueux en début de semaine. 

Canal+ récupère aussi huit des dix matchs par journée de Ligue 2, mais aussi tous les droits liés aux magazines en semaine et le week-end. Cet accord est valable à compter de la 25e journée des deux championnats, avec des matchs programmés du 12 au 15 février.

À la veille de l'annonce de cet accord, Canal+ s'était aussi adjugé la co-diffusion du choc OM-PSG prévu ce dimanche soir (21h00) pour la 24e journée de Ligue 1. Ce "Classique" sera aussi le dernier match de Ligue 1 proposé par Téléfoot, la chaîne de Mediapro qui assurait la retransmission des matchs en attendant qu'un nouveau diffuseur soit trouvé par la LFP.

Les droits de cette saison s'élèvent à 670 millions d'euros

Selon nos informations, Canal+ s'est engagé à payer jusqu'au bout le lot 3 (comprenant le match du samedi 21h et celui du dimanche 17h) qu'il souhaitait remettre en jeu dans l'appel d'offres de la LFP. Trois versements de 56 millions d'euros sont prévus, ce qui fait au total 168 millions d'euros. En ce qui concerne les huit autres matchs récupérés, Canal+ a décidé d'ajouter 35 millions d'euros. La facture à venir de la filiale du groupe Vivendi s'élève donc à environ 200 millions d'euros.

Avec tout ce qui a déjà été versé par l'ensemble des diffuseurs et les paiements qui arrivent, les droits TV de la saison 2020-2021 du football français s'élèvent à 670 millions d'euros. Par rapport à ce qui était prévu à l'origine, environ 1,1 milliard d'euros, le montant total est donc divisé par deux. La somme est aussi en baisse par rapport à la période 2016-2020 des droits TV, qui permettait à la Ligue de recevoir 726,5 millions d'euros par an.

En tout cas, Canal+ ne retire pas ses plaintes devant l’Autorité de la concurrence et le tribunal de commerce de Paris. Et en fin de saison, un nouvel appel d’offres en bonne et due forme sera organisé.

JA avec LB et AP