RMC Sport

Ligue 1: comment Reims se prépare à la reprise

A la veille des annonces du Premier ministre Edouard Philippe sur le déconfinement, le Stade de Reims se prépare à la reprise des entraînements.

Le Stade de Reims peaufine son plan pour la reprise de l’entraînement. Si le club champenois attend les annonces gouvernementales pour valider certaines options pour l’après 11 mai, le club envisage de faire passer des tests médicaux à ses joueurs dès le 4 mai. La fameuse attestation dérogatoire de déplacement permet aux joueurs de pouvoir se déplacer afin de faire un bilan complet sur leur santé notamment cardiaque. Un bilan qui ne peut être réalisé à distance.

Des tests PCR, par prélèvements nasaux, seront disponibles pour les joueurs. Il s’agit aujourd’hui du seul protocole reconnu et validé par les autorités sanitaires françaises et mondiales (OMS). Pour respecter les gestes barrières et la distanciation sociale, des créneaux seront donnés aux joueurs afin d’éviter des contacts et un nettoyage minutieux des appareils utilisés sera réalisé. L’ensemble de l’effectif se trouvant actuellement à Reims, il n’y aura pas de problème de rapatriement et de quatorzaine.

Le centre d’entraînement, un atout sanitaire

Comme les acteurs du football, le Stade de Reims attend les mesures annoncées par le gouvernement pour déterminer l’après 11 mai. Aucune option concernant la reprise de l'entraînement et des modalités n’est actuellement validée par le club, qui se donne le temps. Le Centre de vie Raymond-Kopa, situé en périphérie de Reims, est vaste et moderne, avec près de 25 hectares et 15 terrains.

Le club possède tout le matériel nécessaire pour réaliser les différents tests nécessaires sur le site. Un joueur n’a pas besoin de se rendre dans une structure médicale en ville. L’espace disponible ainsi que les nombreuses infrastructures sur place seront un atout pour le club rémois afin de limiter les contacts et garantir aux joueurs une sécurité sanitaire.

Arnaud Valadon