RMC Sport

Ligue 1: Correa échappe à une lourde sanction

Pablo Correa

Pablo Correa - AFP

Exclu pour ses paroles à l’égard de l’arbitre face à Lille (29e journée), Pablo Correa a écopé de deux matchs de suspension de banc de touche.

Expulsé pour ses propos à l’égard de l’arbitre face à Lille (29e journée), Pablo Correa a échappé à une lourde sanction. L’entraîneur de Nancy a écopé d’une sanction de deux matchs de suspension de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. L’ASNL sera privée de son entraîneur, ce samedi, face à Lorient (30e journée) puis à Guingamp, le 31 mars, à l’occasion de la 31e journée de Ligue 1.

>> Nancy: "Il manque une bonne dose d'humilité à l'arbitre", lâche Correa

>> Correa explique son altercation avec Conceiçao

Les autres sanctions prononcées par la commission de discipline :

LIGUE 1

Un match ferme:

Gaël Danic (SC Bastia)

Un match ferme après un troisième avertissement en 10 rencontres officielles ou par révocation du sursis:

Lenny Nangis (SC Bastia), Steven Moreira (FC Lorient), Nicolas Pallois (Bordeaux), Fabinho (AS Monaco), Benoît Pedretti (Nancy), Cheick Doucouré (FC Metz)

LIGUE 2

Quatre matches ferme:

Yann Boe Kane (AC Ajaccio)

Deux matches ferme:

Julien Toudic (Red Star FC), Ahmed Kantari (Valenciennes FC)

Un match ferme:

Sofiane Alakouch (Nîmes Olympique)

Un match ferme après un troisième avertissement en 10 rencontres officielles ou par révocation du sursis:

Loïc Damour (Bourg en Bresse 01),Julien Laporte (Clermont Foot), Anatole Ngamukol (Red Star), Lloyd Palun (Red Star), Gauthier Pinaud (US Orléans)