RMC Sport

Ligue 1: du huis clos pour Saint-Étienne, après les incidents contre le PSG

Pour les impressionnants feux d'artifices et fumigènes allumés à la toute fin du match perdu 4-0 par l'ASSE contre le PSG, en décembre, la commission de discipline de la LFP a décidé d'infliger deux matchs à huis clos (dont un avec sursis) au club stéphanois.

La rencontre entre l'AS Saint-Étienne et le FC Nantes, dimanche à 15h00, se jouera sans spectateurs à Geoffroy-Guichard. Le club stéphanois s'est vu infliger deux matchs à huis clos, dont un avec sursis, par la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel. Cette sanction répond aux incidents survenus en tribune, le 15 décembre dernier lors du match de championnat perdu 4-0 par l'ASSE contre le PSG. Des dizaines de fumigènes et des feux d'artifice avaient été allumés en toute fin de rencontre.

La sanction remplace le huis-clos à titre conservatoire

Dans un premier temps, dès le lendemain des faits, la LFP avait décidé de prononcer un huis clos à titre conservatoire à l'encontre du stade Geoffroy-Guichard pendant la durée de l'instruction.

Le club "prend acte" de cette sanction et souligne que cette sanction prononcée jeudi se "substitue" à celle prise à titre conservatoire. Dans un communiqué, l'AS Saint-Étienne ajoute: "Au cours de cette audition, la commission a semble-t-il été attentive au processus engagé en collaboration avec le Préfet de la Loire et visant à apporter des actions correctives dans l’organisation des matches. L'ASSE souhaite désormais poursuivre les échanges sur les questions de sûreté dans les stades français avec toute la famille du football. Par ailleurs, le sursis fait peser sur le club une lourde menace qu’il conviendra d’appréhender avec tous ceux qui le supportent".

JA