RMC Sport

Ligue 1: impuissant à Angers, l’OM termine l’année sur une mauvaise note

Mauvaise opération pour l’Olympique de Marseille, insuffisant sur la pelouse d’Angers et logiquement battu mercredi soir (2-1, 17e journée de Ligue 1). L’OM est cinquième, plombé par une fin d’année 2020 pénible.

L’indigestion avant l’heure. Pour son dernier match de l’année 2020, mercredi soir sur la pelouse d’Angers, l’Olympique de Marseille a chuté (2-1) et n’a presque rien montré de bon en Anjou, en 17e journée de Ligue 1. La trêve hivernale arrive à point nommé pour les Marseillais d’André Villas-Boas, qui vont pouvoir recharger les batteries et tenter de s’oxygéner la tête, eux qui n’ont plus gagné depuis trois journées (2 défaites, 1 nul).

"AVB" avait pourtant tenté des choses contre les Angevins. Privé de Pape Gueye, suspendu, l’entraîneur olympien avait positionné ses joueurs en 4-4-2 avec un milieu en losange. Tout comme il s’est privé de Florian Thauvin, l’international français étant relégué sur le banc au coup d’envoi au profit d’une doublette Benedetto-Germain soutenue par Dimitri Payet.

>> Revivez le multiplex de cette 17e journée de L1 ici

Payet manque son penalty

Mais sans véritable liant entre le milieu et l’attaque, sans créativité, l’OM a peiné comme rarement. Mathias Pereira Lage en a profité, après une approximation défensive de Valentin Rongier pour ouvrir le score du gauche (1-0, 4e), avant que Loïs Diony, d’un superbe enchaînement contrôle-frappe croisée, ne marque le but du break (2-0, 23e). Avec un but, une passe décisive et un pressing de tous les instants, l’attaquant angevin est l’homme de ce match.

Pendant ce temps-là, Marseille a eu la possession stérile du ballon (67,2%), et n’a même pas cadré son seul tir du premier acte. Le passage en 4-2-3-1 et les entrées sur les ailes du duo Thauvin-Luis Henrique à l’heure de jeu ont apporté un peu plus de mouvements. Mais Dimitri Payet a manqué l’occasion sur penalty de réduire l’écart, le Réunionnais butant sur un gardien décisif en face (71e). Et il a fallu un coup de tête depuis l’entrée de la surface sorti de nul part de Rongier sur un service de ce même Payet pour que Marseille marque, et cadre enfin (2-1, 75e).

Angers, qui n’avait gagné qu’une seule de ses 10 dernières réceptions de Marseille en Ligue 1 (4 nuls, 5 défaites), est neuvième mais a perdu probablement pour longtemps Romain Thomas, sorti sur civière après que sa cheville ait grossièrement tournée (83e). Après une série de six victoires consécutives en Championnat, l’OM connaît un sérieux coup d’arrêt, et rétrograde à la cinquième place bien qu'il ait deux matches en retard encore à disputer.

Romain DAVEAU