RMC Sport

Ligue 1 (J1) : ce qu’il ne fallait pas manquer

Le FC Nantes s'impose 2-0 face à Bastia

Le FC Nantes s'impose 2-0 face à Bastia - -

Si Monaco a disposé de Bordeaux en fin de match (0-2) et que Lyon s’est facilement imposé face à Nice (4-0), retrouvez tous les autres temps forts de la 1ère journée de Ligue 1. Tout ce qu’il ne fallait pas louper.

Valenciennes-Toulouse (3-0) : une incroyable erreur d'arbitrage

34e minute du match Toulouse-Valenciennes. Monsieur Stéphane Jochem désigne le point de penalty. A la suite d’une confusion incroyable, l’arbitre expulse le mauvais joueur ! Si Yago commet la faute, c’est bien Spajic qui est prié de rentrer au vestiaire. Une erreur invraisemblable, pour son premier match en L1. Dans la foulée, l’Israélien Melikson ouvre le score. Par la suite, à 10 contre 11, les Nordistes déroulent. Les hommes de Daniel Sanchez s’imposent 3-0 avec deux autres réalisations signées José Saez et Grégory Pujol.

Evian TG-Sochaux (1-1) : toujours pas de bulles...

Si Fabrice Ehret a été le premier buteur de la soirée à la suite d’un coup-franc de Cédric Barbosa (4e minute, 1-0), Evian Thonon-Gaillard n’a pas réussi à garder son avantage. Sochaux s’est arraché pour aller chercher l’égalisation grâce à Roy Contout (54e minute, 1-1). Les hommes de Pascal Dupraz n’ont toujours pas remporté le premier match de Ligue 1 en trois saisons parmi l’élite. Les Haut-Savoyards ont eu les occasions pour l’emporter, mais les hommes d’Eric Hély ont tenu. Un bon point pour les Doubistes. A noter le très bon match de Daniel Wass pour Evian, insaisissable sur son côté gauche.

Lille-Lorient (1-0) : Origi déjà dans le tempo

René Girard a tenté le pari Origi. Pari réussi. Titularisé en lieu et place de Ronny Rodelin, le Belge de 18 ans a régalé les supporters du Grand Stade de Lille. Face à Lorient, l’ancien attaquant de Genk (Belgique) a délivré le LOSC dès la 14e minute. C’est son deuxième but en Ligue 1. Son premier remonte au 2 février 2013 face à Troyes. Divock Origi offre trois points précieux à Lille. De bon augure avant le déplacement à Reims le 17 août prochain.

Nantes-Bastia (2-0) : la belle soirée de la Beaujoire

424 matchs avec Nantes toutes compétitions confondues. Mickaël Landreau a laissé une trace indélébile au stade de la Beaujoire. Pour son premier retour depuis la saison 2006-2007, lorsque l’international français évoluait au PSG, les supporters nantais ne l’ont pas oublié. Avant le début de la rencontre, ils ont déployé une banderole : « Micka, on n’oublie pas ta mentalité, ton amour du maillot… et ta panenka ! » Une panenka ratée lors de la finale de la Coupe de la Ligue 2004 face à Sochaux. Au final, Landreau n’a pas pu éviter la défaite du Sporting Club de Bastia (2-0). Seule fausse note pour les Nantais, le carton rouge de Jordan Veretout, champion du monde U20, pour sa première apparition en Ligue 1.

Rennes-Reims (2-1) : première pour Allée

Son nom ? Zana Allée. Particularité ? Franco-irakien. A 19 ans, Zana Allée a fait ses premiers pas en Ligue 1 sous le maillot du Stade Rennais. Titularisé par Philippe Montanier, le nouveau coach breton, le joueur formé à Ginglin n’a pas été à son avantage. Souvent chahuté par les défenseurs rémois, le virevoltant ailier au format miniature (1,64m, 63 kg) a été remplacé à la 54e minute par la recrue portugaise Nelson Oliveira. Les Bretons se sont imposés face au Stade de Reims (2-1) grâce à un deuxième but plein de sang froid de Mevlut Erding (84e minute).

A lire aussi :

>> Landreau acclamé et chambré

>> L’OL à la fête

>> Monaco, c’est déjà positif

Xavier Martel