RMC Sport

Ligue 1 : Le onze-type de la 17e journée

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic - -

Après chaque week-end de Ligue 1, retrouvez le onze-type de la rédaction de RMC Sport. Les joueurs de Lyon et du PSG sont à l’honneur à l’issue de cette 17e journée tronquée par le report de Saint-Etienne-Evian-TG.
-
- © -

Kossi Agassa (Reims)

S’il n’a pas eu beaucoup de travail à effectuer en première période contre Nice (1-0), le gardien de Reims fut décisif après la pause, notamment sur un tir vicieux de Bauthéac (74e). Le Togolais est le symbole d’une formation rémoise qui a retrouvé des couleurs.

Issa Cissokho (Nantes)

Très actif dans son couloir droit, l’arrière latéral nantais a rendu une copie propre sur la pelouse du Vélodrome face à l’OM (0-1). Bien aidé par l’apathie des Phocéens, il a eu le mérite de rester rigoureux jusqu’au coup de sifflet final.

Thiago Silva (Paris SG)

Evidemment, on ne peut pas dire que les assauts offensifs des Sochaliens aient été impressionnants. Mais une fois encore, le défenseur brésilien a livré un match très propre. Et c’est aussi lui qui a ouvert le festival offensif de son équipe (5-0) après un service impeccable d’Ibrahimovic.

Papy Djilobobdji (Nantes)

Dans la lignée de son excellent début de saison, le défenseur central a affiché une belle assurance face aux Marseillais. Il aurait marqué de la tête son 3e but de la saison sans un arrêt réflexe de Steve Mandanda (28e).

Henri Bédimo (Lyon)

A l’image de son équipe, le défenseur lyonnais ne fut pas à son avantage en première période face à Bastia (1-3). Bien plus inspiré après la pause, l’ancien Montpelliérain a activement participé à la belle victoire de l’OL en servant sur un plateau Bafé Gomis pour le 3e but des Gones (85e).

Marco Verratti (Paris SG)

Contre Sochaux (5-0), l’Italien a touché 126 ballons, soit un de plus que son compatriote Thiago Motta. Toujours aussi juste, il a fait parler sa technique et éclairé le jeu parisien. Et il n’a pas pris de carton.

Landry N'Guemo (Bordeaux)

Même s’il a été bien aidé par le malheureux Simon Kjaer, le milieu de terrain des Girondins restera celui qui a mis fin à l’invincibilité du gardien lillois Vincent Enyeama (1061 minutes). Mais la performance du Camerounais ne s’arrête pas là. En fin de match, il sauve sur sa ligne une reprise acrobatique de Pape Souaré (84e). Du bon boulot.

Yann Jouffre (Lorient)

Il a fait très mal aux Rennais (2-0). Dans son couloir droit ou dans une position plus avancée, l’ancien Guingampais fut dans tous les bons coups. S’il a régalé par sa justesse technique, il a surtout été l’homme du match grâce à un joli doublé (7e s.p., 87e). « Moi objectif a toujours été d’être un bon joueur de Ligue 1, je sais que je ne serai jamais un grand joueur », confiait-il avec humilité juste après la rencontre sur l’antenne de RMC.

Clément Grenier (Lyon)

Passeur décisif sur le 2e but de l’OL de Yassine Benzia à Bastia (1-3), le milieu de terrain des Gones a montré un visage bien plus convaincant que ces dernières semaines. Et s’il s’agissait du déclic ?

Zlatan Ibrahimovic (Paris SG)

Vexé par la défaite à Evian (2-0), le Suédois s’est fâché sévère face aux pauvres Sochaliens (5-0). Bilan : deux passes décisives pour Thiago Silva et Edinson Cavani et un doublé en fin de rencontre (86e, 91e) qui porte à 13 son total de buts en Ligue 1. Fallait pas l’énerver.

Alexandre Lacazette (Lyon)

Son tir puissant du pied gauche face à Mickaël Landreau a remis les Lyonnais sur de bons rails (54e). Déjà buteur jeudi face à Toulouse (1-1), l’attaquant rhodanien retrouve le chemin de la grande forme au meilleur pour l’OL.

A lire aussi :

Riolo : « La Ligue 1 est à l’endroit… »

Ligue 1 : ce qu’il faut retenir de la 17e journée

Rivière délivre Monaco

La rédaction