RMC Sport

Ligue 1: les joueurs réticents à reprendre la compétition?

D'après Le Parisien, l'UNFP, le syndicat français des joueurs de football professionnel, pourrait s'opposer à un retour rapide sur les terrains de Ligue 1 et de Ligue 2, alors que les dirigeants planchent sur une reprise de la compétition à la mi-juin.

Avec le début du déconfinement pour le moment prévu au 11 mai, l'idée d'une reprise de la Ligue 1 et de la Ligue 2 à la mi-juin fait son chemin. Elle ne semble toutefois pas faire l'unanimité, en particulier vis-à-vis des acteurs de terrain. Le Parisien rapporte jeudi que le syndicat français des footballeurs professionnels, l'UNFP, pourrait opposer une fin de non-recevoir aux dirigeants qui voudraient reprendre au plus vite les compétitions.

Des risques de contagion et de blessure

Deux raisons sont évoquées. La première demeure le risque des contaminations, par rapport à la pandémie de Covid-19. Le syndicat s'inquiéterait de l'impossibilité de respecter réellement des mesures de distanciation sociale en jouant en football. Ce qui pourrait favoriser une circulation du virus entre les joueurs, bien que ces derniers ne semblent pas faire partie des personnes vulnérables face à la maladie.

Le deuxième sujet de préoccupation de l'UNFP concerne les blessures. Cela fait déjà plus d'un mois que le championnat est arrêté et que les joueurs ne peuvent s'entraîner convenablement, pour la plupart. Avec une préparation physique accélérée et un calendrier de reprise qui s'annonce intensif, avec des matchs tous les trois jours, les organismes devraient être mis à rude épreuve. Sans oublier le fait que la trêve estivale s'annonce très courte pour enchaîner avec la nouvelle saison.

JA