RMC Sport

Ligue 1: Paredes veut améliorer son comportement après PSG-OM

Leandro Paredes, milieu de terrain du PSG, confie avoir eu une prise de conscience sur son comportement après avoir dépassé les bornes lors du match face à l'OM.

Le choc bouillant entre le PSG et l'OM a peut-être au moins eu un effet positif. Impliqué dans les nombreux accrochages ayant émaillé la fin de la rencontre, Leandro Paredes confie avoir eu un déclic sur son comportement ce soir-là. Le milieu argentin avait d'ailleurs été expulsé en fin de rencontre lors d'un attroupement général et avait écopé de deux matchs de suspension pour cela.

"Ce qu'il s'est passé contre Marseille m'a fait un déclic dans ma tête, je dois changer, a-t-il confié sur les ondes de la station argentine, Radio Continental. Je dois améliorer mon comportement. Ils m'ont infligé deux matchs de suspension et je n'ai pas pu jouer."

Entré en jeu à la 71e minute, Paredes avait frappé fort lors de son court passage sur le terrain en assénant une violente semelle à Dimitri Payet, avant d'enchaîner les provocations auprès des Marseillais. Depuis son arrivée au club en janvier 2019, l'Argentin s'est fait une réputation de provocateur, jamais loin des points de tensions, en Ligue 1. 

Les Montpelliérains l'avaient chargé

La saison dernière, les Montpelliérains avaient critiqué son comportement à plusieurs reprises. "C’est incroyable comment il parle", avait lâché l'attaquant Andy Delort en janvier 2020 avant de préciser son propos sur RMC Sport quelques semaines plus tard. "Quand on avait joué contre Paris à domicile, Paredes et Neymar s’étaient mis pendant le match à redoubler les passes pour nous chambrer, avait-il expliqué. Je m’étais un peu chauffé avec Neymar et il était venu comme s’il était son garde du corps. Paredes avait insulté tout le monde."

Son coéquipier, Damien Le Tallec avait partagé son point de vue. "Pour moi, ce n'est pas un bon gars, il faut qu'il respecte un peu les joueurs, avait-il déclaré. Ça se voit à sa tête, avec son petit sourire en coin à chaque fois qu'il fait une faute. Il fait des petites fautes, il met des coups pour rien."

>> Ne manquez pas les chocs de Ligue 1 Uber Eats grâce au pass RMC SPORT + TELEFOOT

NC