RMC Sport

Ligue 1 : un record pour l’invincible PSG

Vainqueur de Lorient ce mercredi (3-1), grâce notamment à un excellent Zlatan Ibrahimovic, le PSG a établi le record du plus grands nombre de matchs consécutifs sans défaite en championnat de France (33). Les hommes de Laurent Blanc font mieux que le FC Nantes de 1994-1995.

LES TOPS

Le PSG dépasse Nantes

Le suspense n’était pas franchement insoutenable, on vous l’accorde. Mais c’est désormais officiel. En battant Lorient ce mercredi (3-1), le PSG détient seul le record du plus grand nombre de matchs consécutifs sans défaite en championnat de France (33). Les Parisiens dépassent ainsi le FC Nantes, qui avait atteint le total de 32, mais sur une même saison (1994-1995). La dernière défaite du PSG en L1 remonte au 15 mars 2015, à Bordeaux (3-2).

Zlatan, toujours plus décisif

Zlatan Ibrahimovic a rendu une copie presque parfaite ce mercredi. Concerné, très mobile, le Suédois a donné une passe décisive à Edinson Cavani dès la 6e minute. Si Jean-Kévin Augustin s’était montré plus adroit face à Lecomte, « Ibra » aurait même pu en donner une seconde. Mais surtout, l’avant-centre de 34 ans a inscrit son 20e but cette saison en L1, en reprenant un bon centre de Kurzawa (55e). Le tout en… 19 matchs. Impressionnant.

Kurzawa, mieux qu’une doublure

Jusqu’à la fin de la saison, il lui sera difficile de déloger Maxwell du onze de départ pour les gros matchs. Mais dès que Laurent Blanc lui en donne l’occasion, Layvin Kurzawa montre qu’il est bien mieux qu’une simple doublure. Tranchant, l’arrière-gauche parisien a délivré un centre parfait sur le but d’Ibrahimovic (55e), puis inscrit son 4e but de la saison en L1, d’une reprise de volée parfaitement réalisée (69e). Un match plein.

LES FLOPS

Les jeunes Parisiens

A quatre jours du déplacement à Marseille, Laurent Blanc avait décidé de faire tourner son onze de départ en y incorporant Hervin Ongenda et Jean-Kévin Augustin. Les jeunes joueurs issus du centre de formation parisien n’ont pas démérité mais ont montré qu’ils évoluaient bien un cran en-dessous de leurs coéquipiers, avec un déchet technique inhabituel chez les champions de France en titre. Augustin a notamment manqué un face-à-face devant Lecomte (23e).

La défense centrale lorientaise

Face au PSG, les défenseurs sont rarement à la fête. La défense centrale lorientaise, composée du duo Lindsay Rose – Zargo Touré, n’a pas fait exception à la règle. Lente, la charnière bretonne a souvent été prise dans son dos, notamment par Edinson Cavani, buteur (6e) puis auteur d’un lob qui a fini sa course sur la barre transversale (54e). Des faiblesses rédhibitoires face à Paris, surtout lorsque l’on veut jouer haut comme les Lorientais l’ont fait ce mercredi.

LES NOTES

PSG

Trapp : 5,5
Aurier : 6
Marquinhos : 6
T.Silva : 6
Kurzawa : 8
Stambouli : 6
Motta : 6
Ongenda : 5
Augustin : 4,5
Cavani : 6,5
Ibrahimovic : 8

LORIENT

Lecomte : 5,5
Gassama : 5
Touré : 4
Rose : 4
Guerreiro : 6
Abdullah : 4,5
Philippoteaux : 4,5
Ndong : 5
Mesloub : 5
Barthelmé : 4,5
Waris : 5