RMC Sport

Lille: Campos pressent un gros transfert d'Osimhen en fin de saison

. Luis Campos a accordé une interview à Sky Sports où il détaille sa stratégie pour dénicher des talents à moindre coût et les revendre au prix fort. Le directeur sportif du LOSC entend procéder de la même façon avec le Nigérian Victor Osimhen.\n

La réputation de Luis Campos n’est plus à faire, son efficacité est indiscutable. Le directeur sportif du LOSC a acquis un savoir faire assez rare pour dénicher un talent et le rentabiliser. Le logiciel de dépistage qu’il a lui-même conçu fait des merveilles. Il a bien sûr connu des échecs, mais Gérard Lopez lui doit beaucoup dans la réussite qui accompagne Lille depuis deux ans.

Trop cher à 17 ans

La dernière trouvaille de Luis Campos, un attaquant nigérian de 20 ans seulement, Victor Osimhen, a déjà inscrit huit buts en onze matches pour Lille, toutes compétitions confondues. Il a marqué contre Chelsea en Ligue des champions. Campos a rencontré l’attaquant il y a trois ans, à l’occasion d’un de ses nombreux voyages.

"Je suis allé à Lagos pour assister aux championnats du monde U17, a-t-il raconté à Sky Sports. Après un match, je le voulais. Mais son prix était très élevé pour un jeune de 17 ans. J’ai parlé à mon PDG. Je l’ai appelé tous les soirs en lui disant: 'S’il te plaît, donne moi ce joueur, il est incroyable. Dans deux ans, il sera l’un des meilleurs d’Europe'."

Un "gros transfert" programmé ?

Tout ne se passe pas comme prévu. "Le joueur est finalement parti pour Wolfsburg", poursuit Campos. Mais il ne lâche rien. Son obstination finit par payer. "J’ai également pris la direction de Wolfsburg pour le voir. Il jouait cinq minutes seulement, parfois deux. J’avais la rage pour lui. Puis il a eu un virus qui l’a empêché de jouer pendant six mois. Il est ensuite parti à Charleroi, en Belgique. Deux mois plus tard, je le signais. C’est une belle histoire. J’ai perdu le joueur, mais je l’ai retrouvé."

Luis Campos va appliquer, avec Victor Osimhen, la même recette qui a fonctionné pour Nicolas Pépé: Acheter pas cher, valoriser le joueur et vendre au prix fort. "Si tout se passe bien à la fin de la saison, il y aura un gros transfert pour lui car il est comme un chat, pressent déjà Campos. Vous savez, quand vous avez un chat et que vous lui donnez la balle. Il est incroyable. Dans les 20 derniers mètres, il attaque tous les ballons, tous les ballons. Comme un chat."

QM