RMC Sport

Lille en direct: Marcelo Bielsa dément une réunion avec les joueurs

Marcelo Bielsa

Marcelo Bielsa - AFP

Deux jours après la difficile qualification du Losc face à Valenciennes en Coupe de la Ligue et au lendemain des révélations de RMC Sport sur la fronde anti-Bielsa chez les joueurs, le coach argentin est face à la presse ce vendredi. A suivre en direct commenté sur RMC Sport.

[18h41]

Et c'est la fin de cette conférence de presse. Marcelo Bielsa avait l'air visiblement touché par les remous autour du Losc. 

Même s'il a démenti les informations de RMC Sport sur une fronde (informations que nous maintenons, bien sûr) il a évoqué des rumeurs lancées pour le déstabiliser lui et le groupe. Pour la première fois aussi, il a évoqué l'hypothèse d'un départ, même s'il ne sera pas de son fait. 

[18h40]

"Je n'ai pas envie d'évoquer un sujet qui génère de la polémique. L'entraîneur qui a de mauvais résultats est critiqué."

[18h37]

"Je suis sur que personne ne souffre autant que moi de cette situation. J'englobe tout le monde. Je sais que les expressions de ma souffrance ont été utilisées pour me ridiculiser. Mais les sentiments postérieurs au match, j'arrive à les contrôler pour pouvoir proposer des solutions."

[18h34]

Menacé? "Dire qu'il y a une certaine instabilité est quelque chose de normal (vu le classement du Losc). J'ai reçu et je reçois des humiliations constantes qui exigent de l'humilité. Et ce mépris vis a vis de mes capacités est lié au manque de résultat. et comme cela est parfaitement logique et compréhensible, je note les effets que suscite mon travail et vu les résultats de l'équipe, cela créé un climat d'instabilité. Je n'ai pas besoin qu'on m'exprime cela de façon clair car tous les indicateurs sont très parlants. Et vous n'avez pas besoin de ma réponse pour tirer vos propres conclusions."

[18h33]

"Je n'ai pas encore mon 11 de départ de l'absence ou la présence de Dimitri Payet ne changerait rien."

[18h30]

Longue discussion entre les journalistes présents et Bielsa qui décline toute responsabilité sur l'identité du joueur qui parle en conférence de presse. Echange assez lunaire.

[18h29]

On parle maintenant des liens de Bielsa avec L'OM. Mais pour lui c'est un match comme un autre. Et Bielsa ne veut pas s'exprimer sur les liens qu'il aurait pu garder avec les Marseillais qui l'ont eu comme coach.

[18h26]

On parle un peu de l'avenir de Bielsa: "Au vu de nos résultats actuels, toute défaite aurait un impact négatif."

[18h23]

"Le football est le sport le plus populaire au monde parce que ce n'est pas toujours le plus fort qui gagne. De la même façon que nous n'avons pas réussi pendant neuf matchs à des adversaires qui pour la plupart étaient moins fort que nous."

[18h21]

Marcelo Bielsa est là: "Ce que vous dites n'est pas vrai." Ca part bien. "Je vos assure que ce n'est pas vrai. Je sais qui est à l'origine et quel est l'intention d'avoir porté à la presse une information erronée. Je veux me concentrer et dédier tous les efforts au match de dimanche. Dévier l'attention sur autre chose que le match de dimanche n'est pas souhaitable."

[18h16]

C'est la fin de cette conf de presse de Junior Alonso, particulièrement langue de bois. A suivre, Marcelo Bielsa.

[18h11]

"Ca va être un très beau match face à l'OM. Vu notre situation, on est obligé de remporter la victoire, ça ne nous met pas de pression supplémentaire."

[18h03]

"On communique bien entre nous sur le terrain, même si je ne parle pas français. Ce n'est pas un problème le fait d'avoir plusieurs langues dans notre 11." Même en espagnol, ce Junior Alonso maîtrise très bien la langue de bois. On ne croirait pas qu'on est à la conf de presse du 19e de Ligue 1.

[18h02]

"Face à Valenciennes, on s'est améliorer face à d'autres matchs de Ligue 1. Moi, j'ai fait une erreur qui a coûté un but. Ca arrive, ce sont les risques du métier."

[18h00]

"Nous sommes tous unis dans la victoire ou dans la défaite et c'est uniquement comme ça que nous nous en sortirons. " Ca sera tout ce qu'on aura sur la "fronde".

[17h58]

Défense à 4 ou défense à 5 (on parle vraiment football): "Pour nous,c 'est indifférent de jouer à 4 ou 5 derrière. Le principal pour nous c'est d'appliquer les consignes du coach."

[17h58]

Une conf de presse à suivre en video sur BFM Sport par ici

[17h57]

C'est parti pour Junior Alonso qui commence fort: "Je ne suis pas ici pour parler des rumeurs, je suis ici pour parler de football".

[16h53]

Le papier à lire pour comprendre le contexte de cette conférence de presse c'est bien sur celui relatant la fronde anti-Bielsa des joueurs lillois. C'est à lire par ici. 

[16h52]

Début de la conférence de presse aux alentours de 17h30/17h40 avec Junior Alonso précédant Marcelo Bielsa, qui sera donc là vers 18h.