RMC Sport

Lille-Monaco : les notes

Vincent Enyema et Nolan Roux

Vincent Enyema et Nolan Roux - -

Un gardien de feu, une défense solide, un doublé de Nolan Roux : Lille a étouffé la défense monégasque ce dimanche (2-0). De quoi justifier leur deuxième place au classement, derrière le PSG et devant l’ASM.

LILLE

Enyeama : 8

Assez peu sollicité en première mi-temps, le portier nigérian s’est montré solide sur la frappe de Moutino (6e). Attentif sur sa ligne, il fait une bonne sortie dans les pieds de Rivière (67e). Impeccable sur la frappe de Falcao (71e). L’un des points forts du LOSC cette saison.

Sidibé : 5

Béria forfait, c’est Sidibé qui occupait le côté droit de la défense. Sans doute le Lillois le plus agressif de la rencontre. Sanctionné d’un jaune dès la 23e minute, il aurait pu coûter cher à son équipe avec sa faute grossière sur Kurzawa (53e), à la limite de la surface, non sanctionnée par l’arbitre.

Kjaer : 5,5

L’ASM a dû se frotter à un mur danois. Très présent, bon à la relance, il a rendu muet l’attaque monégasque. Il a toutefois failli tromper son gardien sur une remise ratée en première période.

Basa : 6,5

De retour de blessure, le Monténégrin a retrouvé sa place en défense centrale. Très utile dans le jeu aérien, il est particulièrement solide en deuxième période, face aux assauts monégasques.

Souaré : 6

Le Sénégalais s’est montré précis et solide dans son couloir gauche face à Rodriguez. A bien combiné avec Gueye au retour des vestiaires.

Balmont : 6,5

Le milieu de terrain lillois s’est montré très en vue dans la récupération, malgré une luxation du doigt en début de match. Son corner direct est tout proche de tromper le portier monégasque (65e). Plus discret en seconde période.

Mavuba (cap) : 7

L’homme fort du LOSC ce dimanche soir. Avec Balmont, Mavuba a beaucoup donné à la récupération. Le capitaine lillois s’est montré solide et capable de gros sprints, tout en coupant bien les espaces. Passeur décisif sur le deuxième but de Roux.

Gueye : 6

Bien moins en vue que ses collègues au du milieu de terrain en première mi-temps, il s’est montré bien plus présent en seconde période. Bon au pressing, tranchant, il a bien combiné avec Mavuba.

Rodelin : 5,5

Très discret malgré sa bonne entente avec Balmont et Mavuba. Remplacé par Meïte à la 76e minute.

Roux : 7

Peu servi en première période, il a eu le mérite d’être très présent sur coups de pied arrêtés. C’est lui qui inscrit le premier but sur un corner de Balmont (27e). Plus timide après la pause, il combine parfaitement avec Kalou et signe un doublé (71e), son cinquième but de la saison. Replacé par Ruiz (83e).

Kalou : 6

Sevré de ballons en première mi-temps, il n’hésite pas à redescendre très bas pour se servir lui-même. Une légère tendance à la simulation quand il laisse filer le ballon.

MONACO

Subasic : 5

Tout de suite mis dans le rythme avec cette intervention musclée devant Kalou (2e). En revanche, le gardien croate ne peut rien sur les deux buts de Roux.

Kurzawa : 4

Connu pour ses ardeurs offensives, le latéral gauche a manqué de tranchant dans ses montées comme dans ses centres. Une prestation rendue moins éclatante, à cause notamment de l’activité offensive lilloise.

Abidal : 6

Infranchissable. Dans les airs ou à terre, le capitaine monégasque n’a jamais été pris à défaut, compensant son manque de vélocité par sa science du placement. A noter, aussi, sa volonté perpétuelle de jouer vers l’avant.

Carvalho : 5,5

Couvrant les aspirations offensives de son coéquipier Eric Abidal, l’ancien Madrilène a eu du travail avec la paire Roux-Kalou. Le défenseur aurait rendu une copie propre s’il n’était pas en retard sur le second but de Roux (72e).

Raggi : 4

Jugé plus serein défensivement que Fabinho, l’Italien n’a pas écrasé la concurrence à son poste ce dimanche soir. Le latéral n’est aussi pas exempt de tout reproche sur la contre-attaque des Dogues amenant le deuxième but.

Toulalan : 3

Apprécié pour sa première relance, le milieu de terrain français a paru emprunté. Pas souverain dans son rôle de sentinelle devant la défense, il est devancé par Basa sur le corner à l’origine du but de Roux (27e).

Obbadi : 4

A l’instar de ses deux compères dans l’entrejeu monégasque, l’international marocain a vécu de meilleures soirées. Poussif en première période, avant de récupérer davantage de ballons en seconde.

Moutinho : 5

Etouffé par le milieu en losange du LOSC, le maître à jouer de la formation monégasque n’a pas eu son rayonnement habituel. Hormis une jolie frappe (6e), celui-ci s’est montré moins précis dans ses transmissions et n’a pas eu cette passe lumineuse capable de faire basculer une rencontre…

Ferreira Carrasco : 6

De l’envie, de l’audace mais une certaine forme d’impuissance. Auteur d’une belle frappe (25e), le Belge n’était pas loin de profiter de la mauvaise passe en retrait de Kjaer vers Enyeama (37e). Remplacé par Rivière peu après la mi-temps.

Rodriguez : 5,5

Parfois apathique, parfois inspiré. Le jeune colombien, encore préféré à Ocampos, a livré une prestation mitigée. Souvent brouillon, il s’est ensuite illustré par la justesse de ses passes – comme celle pour Rivière qui aurait pu être décisive (67e) – et sa capacité à conserver le ballon.

Falcao : 4

« El Tigre » a décidément du mal à rugir en ce moment. Discret, sans véritable influence sur la défense nordiste, l’avant-centre aurait néanmoins pu sauver son match avec un peu plus d’adresse (37e) et sans un Enyeama des grands soirs, qui lui enlève la balle de l’égalisation (71e).

Rivière : 6

Récemment de retour de blessure, l’attaquant rentré en début de deuxième mi-temps a semblé manquer de vivacité. Ce qui ne l’a toutefois pas empêché de mettre à contribution le portier lillois à deux reprises (67e, 90+1e).

A lire aussi :

>> Lille, un vrai prétendant

>> Riolo : « C’est Lille le dauphin »

>> Montpellier résiste à la vague jaune

RMC Sport