RMC Sport

Lisandro a les crocs

Lisandro Lopez

Lisandro Lopez - -

Absent des terrains depuis le 27 août dernier, Lisandro Lopez devrait connaître sa première titularisation depuis son retour en Ligue 1, ce dimanche sur la pelouse d’Auxerre (17h). Ambitieux et motivé, l’Argentin sera un atout non négligeable alors que le club rhodanien traverse une période difficile.

Un seul être vous manque… Cette saison, l’Olympique lyonnais connaît par cœur la suite du vieil adage. Touché à la cheville gauche lors d’un choc avec le Montpelliérain Vitorino Hilton (2-1, 4e journée), Lisandro Lopez a cruellement fait défaut au club rhodanien. Malgré un bon début de saison, l’OL reste sur deux défaites consécutives en championnat, chute dangereusement au classement (6e après les rencontres de samedi) et est quasiment éliminé en Ligue des champions. L’attaquant argentin refuse pourtant de voir un lien de cause à effet entre son absence et les résultats de son club. « Nous savons tous que l'effectif est juste, analyse-t-il. Il y a eu pas mal de blessés et de la fatigue accumulée par les internationaux. A un moment, on le paie. Mais sincèrement, je ne crois pas qu’il n’y a que ma blessure qui ait affaibli l'équipe. C'est un ensemble de paramètres. »

S’il concède qu’il aurait préféré effectuer son retour dans une période plus faste pour son équipe, « Licha » dédramatise la situation. « En ce moment, nous sommes moins bien, avoue celui qui avait effectué son entrée face à Rennes lors de la 14e journée (1-2). Mais je ne crois pas non plus que l'on vive une crise. L'équipe est affectée par ce faux pas en Ligue des champions, mais les résultats vont venir. »

« On a besoin d’un succès »

Privé de Maxime Gonalons au milieu de terrain, Rémi Garde pourrait être tenté de reconduire aux avant-postes la doublette Gomis-Lisandro, tous deux titulaires face à Amsterdam mardi (0-0). Avec 32 buts lors de ses deux premières saisons de Ligue 1, l’ancien joueur de Porto aura pour lourde tâche de redynamiser une attaque en berne ces derniers temps (2 buts inscrits lors des 4 dernières rencontres) et d’aider le club de Jean-Michel Aulas à rattraper les points perdus. « Nous devons l'emporter pour améliorer notre position, notre capital confiance et parce que gagner est toujours agréable. On a besoin d'un succès car cela fait longtemps que nous n’avons plus gagné. » Les Auxerrois sont prévenus, Lisandro a faim de victoire.

Le titre de l'encadré ici

Garde : « Repartir de l’avant »|||

Battu successivement par Sochaux (2-1) puis Rennes (2-1) lors des deux dernières journées de Ligue1, Lyon connaît une période critique, la première depuis l’arrivée de Rémi Garde sur le banc de touche cet été. Le technicien rhodanien ne tire pourtant pas la sonnette d’alarme, et préfère faire confiance à son groupe. « Tous les arguments que l’on a vus en début de saison n’ont pas disparu, lance-t-il. Les joueurs n’ont pas disparu. Simplement, on n’avait peut-être pas les moyens depuis le début du mois de novembre de traverser toutes ces épreuves sans tous nos joueurs. Evidemment, la période est délicate, les résultats ne sont pas là. Mais de la même manière qu’à la fin du mois d’août, il ne fallait pas se dire que l’on finirait à coup sûr premier, il ne faut pas se dire en ce moment qu’il n’y aura plus rien. Les saisons sont faites de cycles. L’important est d’analyser, de se responsabiliser et de repartir de l’avant. » Pour l’entraîneur lyonnais, la rencontre à Auxerre ce dimanche (17h) doit être l’occasion pour son club de repartir de l’avant. « J’attends beaucoup de l’équipe et du collectif, annonce-t-il. J’attends de la solidarité et de l’union dans ces moments où on cherche ce qui ne va pas. »