RMC Sport

Lyon, la reconquête

-

- - -

Pour la première fois depuis sept ans, l’OL n’est plus l’équipe à battre. Habitué à écraser la concurrence, le club rhodanien doit s’y faire : la (re)conquête du titre ne sera pas une mince affaire.

[Retour au sommaire]

Troisième l’an passé, Lyon doit désormais composer avec une sacrée concurrence. Mais au-delà des rivalités, les coéquipiers de Sidney Govou ont beaucoup à se faire pardonner. Manque de panache et de caractère, l’OL version Claude Puel n’avait pas franchement séduit. Pour l’ex-entraîneur du Losc, l’heure de la revanche a donc sonné. Mais la mission s’annonce délicate. Qu’importe ! Jean-Michel Aulas n’a pas lésiné sur les efforts. Plus de 70 millions d’euros ont été dépensés pour bâtir une équipe que Claude Puel espère compétitive : Lisandro Lopez, Bafé Gomis, Aly Cissokho, Michel Bastos, le recrutement lyonnais porte la griffe de son coach. Une réussite ? « On a envie d’être le premier de la classe, avoue le président lyonnais. On fait moins de bruit que d’autres, mais notre ambition - si elle est moins divulguée que celle de Marseille - est tout aussi grande. »
Reste qu’en cas d’échec, les départs de Juninho et surtout de Karim Benzema ne manqueront pas d’être soulignés. « On perd deux éléments qui ont été décisifs lors des deux dernières saisons, souligne Claude Puel. Il sera important de combler ces manques par un collectif peaufiné et de meilleure qualité. » C’est clair : une page se tourne à Lyon. Du premier titre conquis en 2002, il ne reste plus que Sidney Govou. Mais ce n’est pas tout. Au-delà des joueurs, Claude Puel a aussi changé de schéma tactique, le 4-4-2 remplaçant le 4-3-3 symbole des années glorieuses de l’OL. Tous ces changements seront-ils payants ? Réponses très bientôt.

Le joueur à suivre : Lisandro Lopez
Âge : 26 ans. Nationalité : Argentine. Club précédent : Porto. Principale caractéristique : les défenseurs le détestent. Non pas que l’attaquant lyonnais soit arrogant. Mais Lisandro Lopez est un emmerdeur. Mort de faim, combatif, toujours en mouvement, costaud, infatigable harceleur de défenseurs, capable de jouer sur un côté ou dans l’axe et de frapper de n’importe où, l’ancien buteur de Porto devrait rapidement devenir l’une des attractions du championnat. Un moindre mal pour la recrue la plus chère de l’histoire de l’OL (24 millions d’euros). « Mon objectif est d’aider l’équipe et de faire les choses du mieux possible, affirme Lisandro Lopez. Mon objectif principal est de gagner des titres. On va travailler dur pour cela. C’est une grande fierté de jouer pour l’OL. Je suis très content que ce transfert ait pu se faire. L’Olympique Lyonnais tenait absolument à m’avoir. C’est un sentiment incroyable d’être dans ce club. » Associé à Bafé Gomis en attaque, l’international argentin s’est déjà illustré en match de préparation. Une superbe frappe face à La Corogne (2-2) laisse augurer du meilleur : « Je tiens à souligner son superbe but », s’est enthousiasmé Claude Puel après la rencontre. Et ce n’était qu’un avant-goût…

L’objectif du club
Claude Puel (entraîneur de Lyon) : « Nous voulons reconquérir le titre et j'aimerais que nous puissions aller loin dans les coupes nationales. En Ligue des Champions, il faut déjà franchir le tour de barrage de qualification. Une chose est sûre, notre mois d’août sera très costaud. On va disputer sept matches en trois semaines avec notamment le tour préliminaire de la Ligue des Champions et des matches internationaux. C’est toute la difficulté de cette période… »

Arrivées : Lisandro Lopez (FC Porto), Gomis (Saint-Etienne), Bastos (Lille), Cissokho (FC Porto), Cléber Anderson (Cruzeiro, r.p.)
Départs : Benzema (Real Madrid), Juninho (El Gharrafa), Keita (Galatasaray), Piquionne (Portsmouth, p.), Paillot (Grenoble, t.d.), Pied (Metz, p.)

L’équipe-type
Lloris – Clerc – Cris – Bodmer – Cissokho – Toulalan – Källström ou Makoun – Govou – Bastos – Gomis – Lisandro Lopez.

La rédaction