RMC Sport

Lyon – Monaco : Fautrel assume les erreurs d’arbitrage

Freddy Fautrel

Freddy Fautrel - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

C’est un Fredy Fautrel abattu mais lucide qui a commenté et assumé les erreurs d’arbitrage commises par ses assistants et lui-même lors de la victoire de Monaco à Lyon (3-2). Sans pour autant se positionner sur l’usage de la vidéo.

Fredy Fautrel, pouvez-vous revenir sur les erreurs d'arbitrage commises lors de Lyon-Monaco ?

Je ne crois même pas que la prestation arbitrale de ce soir prête à discussion. Trois buts ont été entachés d’un hors-jeu. Des erreurs de jugement ont été faites par l’équipe arbitrale. C’est plus que dommageable. J’ai deux garçons très malheureux dans le vestiaire. Ce n’est pas l’arbitrage qui en sort grandi.

Vous évoquez vos assistants. On imagine que vous aussi, vous êtes touché.

Je parle d’équipe arbitrale évidemment. Quand vous avez trois décisions comme cela, c’est toujours plus compliqué. Cela entraîne des réactions, des frustrations. Ça change le contexte du match. On a tâché de faire au mieux sur un match qui est devenu difficile.

Vous avez déjà débriéfé ces erreurs entre vous ? Comment les éviter ?

On a revu les images. Ça se joue à trente centimètres. Il suffit qu’il y ait un décalage de cinquante centimètres ou d’un mètre sur le démarrage d’un assistant et là le jugement est biaisé. C’est une très, très mauvaise soirée pour moi et les collègues.

La vidéo pourrait être une solution pour vous, non ?

Je n’entrerai pas dans ce débat. Et ce n’est pas celui de ce soir. Il y a une équipe arbitrale qui est abattue, des garçons malheureux.

Le président de Lyon, Jean-Michel Aulas, est-il venu se plaindre auprès de vous ?

Les jugements sont toujours compliqués et il n’y a pas eu de polémique avec le président Aulas.

A lire aussi :

>> Lyon-Monaco : l'ASM roule presque en C1

>> Rennes va-t-il descendre en Ligue 2 ?

>> Ligue 1 : ce qu'il faut retenir de la 29e journée

Propos recueillis par Edward Jay