RMC Sport

M’Baye Niang en cinq frasques

M'Baye Niang

M'Baye Niang - -

A 19 ans, M’Baye Niang s’est déjà forgé une solide réputation de joueur à problèmes. De Caen à Milan, en passant par les Espoirs et aujourd’hui Montpellier, cet apôtre de Mario Balotelli a toujours fait parler de lui. Et pas souvent en bien.

Il plante sa Ferrari dans un arbre

C’est le dernier épisode de la saga M’Baye Niang. L’attaquant de 19 ans a été placé en garde à vue ce jeudi à l’hôtel de police de Montpellier, en compagnie de deux autres personnes, dont Nicolas Saint-Ruf, son coéquipier. Les enquêteurs souhaitent l’interroger concernant l’accident de voiture qu’il a eu dimanche dernier. Sa Ferrari 458 Spider a été retrouvée emboutie contre un arbre du domaine de Grammont, le centre d’entraînement du MHSC. Niang a d’abord affirmé qu’il n’était pas au volant ce jour-là. Une version peu crédible pour certains policiers. Saint-Ruf, présent dans le véhicule en tant que passager, a fini par leur révéler que c’est bien Niang qui conduisait au moment de l’incident. L’intéressé confirme. Selon le Midi Libre, il pourrait être poursuivi pour mise en danger de la vie d’autrui, conduite malgré une annulation de permis et délit de fuite.

Il retweete un message insultant envers Allegri

M’Baye Niang ne met pas longtemps à faire parler de lui lors de son arrivée à Montpellier, le mois dernier. Tout heureux de débarquer dans l’Hérault, le natif de Meulan-en-Yvelines retweete plusieurs messages d’encouragement postés par ses fans sur son compte Twitter. L’un d’entre eux traite Massimiliano Allegri, son ancien coach à l’AC Milan, de « FDP » (fils de p…). Malaise. Le message est largement relayé sur les réseaux sociaux. Voyant la polémique prendre de l’ampleur, Niang publie des excuses et évoque une étourderie. « J’ai retweeté un tweet qui n’aurait jamais dû l’être, explique-t-il. Je l’ai effacé dès que je m’en suis rendu compte. Je n’ai jamais voulu manquer de respect. Et encore moins aux personnes qui m’ont fait confiance Je m’excuse si j’ai blessé quelqu’un. Maintenant stop aux polémiques inutiles ! »

-
- © -

Il s'offre une virée nocturne avec les Espoirs

C’est son fait d’armes le plus célèbre. Le 13 octobre 2012, entre deux matchs de barrages pour l’Euro 2013, M’Baye Niang s’offre une virée nocturne avec quatre de ses partenaires de l’équipe de France Espoirs (M’Vila, Griezmann, Ben Yedder et Mavinga). La joyeuse bande fait le mur et quitte le Havre, où les Bleuets sont rassemblés, pour aller passer une partie de la nuit dans une boite parisienne. Trois jours plus tard, la France s’incline 5-3 en Norvège. Elimination. L’affaire sort dans la presse. Scandale. Malgré ses excuses, Niang, qui cire le banc de l’AC Milan, est suspendu de sélection nationale jusqu’au 31 décembre 2013 par la FFF. Il décide de ne pas faire appel. Beau joueur.

Il se fait passer pour Bakaye Traoré au volant

En signant à l’AC Milan, fin août 2012, M’Baye Niang, 17 ans, décide de ne pas perdre de temps. Quelques jours après son arrivée, le Français se fait arrêter en centre-ville au volant d’une voiture. Il n’a évidemment pas l’âge de conduire. Face aux carabiniers, il tente alors de se faire passer pour Bakaye Traoré, son coéquipier, prétextant qu’il a oublié son permis dans sa chambre d’hôtel. Les policiers décident de l’accompagner pour vérifier son identité. Le coup de bluff ne prend pas. Sur Twitter, Niang reconnait « avoir commis une grosse erreur », mais affirme ne pas avoir dit qu’il s’appellait Bakaye Traoré. « J’ai seulement dit que je conduisais sa voiture, c’est une incompréhension linguistique », précise-t-il. Dans la foulée, Adriano Galliani, le dirigeant emblématique du Milan, résume la situation : « Niang s’entraîne bien mais en dehors du terrain, nous espérons qu’il se calme. Il faut qu’il améliore son comportement. »

M'Baye Niang
M'Baye Niang © -

Il se forge une réputation à Caen

« Quand il était à Caen, il conduisait parfois sans permis. Un jour, j’ai demandé à un ami policier de venir le chercher au stade pour le mettre dans le fourgon, pour lui faire peur. » Des anecdotes sur M’Baye Niang, Franck Dumas en a assez pour écrire un bouquin. L’ancien coach du Stade Malherbe de Caen est l’un des premiers avoir côtoyé le phénomène. Et il n’est pas prêt de l’oublier. Un jour, alors que son équipe se prépare à affronter le PSG, Niang passe un bout de la nuit au poste après avoir été interpellé lors d’un concert de rap. « Il ne s’est pas battu, explique Dumas. Mais ses potes oui et comme il était mineur, il a été embarqué. Un éducateur est allé le chercher à 4h du matin au commissariat. J’avais prévu de le faire débuter. Et j’apprends ça le matin du match… » A peine âgé de 16 ans, le prodige multiplie déjà les frasques. « Dans la tête de M’Baye, c’est une énigme », confie à Ouest-France Philippe Tranchant, son formateur en U19. « Le souci, c’est son fonctionnement hors foot qui rejaillit sur tout le reste », appuie Laurent Glaize, recruteur pour le Stade Malherbe.

A lire aussi :

>> M'Baye Niang était au volant

>> Milan AC : M'baye Niang vise le Ballon d’or

>> Milan AC - Balotelli : « Niang est vraiment un bon joueur »

Alexandre Jaquin