RMC Sport

Martel : « Mammadov ? Je ne tire pas sur une ambulance »

Gervais Martel

Gervais Martel - AFP

En marge de Lens-PSG au Stade de France, Gervais Martel était invité ce vendredi sur l’antenne de RMC. Toujours à la recherche de 2,5 M€ pour pouvoir recruter, le patron du RCL a reconnu les grosses difficultés auxquelles est confronté Hufiz Mammadov, l’actionnaire majoritaire des Sang et Or.

Gervais Martel, le choix du Stade de France pour le choc face au PSG a été critiqué par certains…

Je voudrais d’abord préciser que ce n’est pas moi qui ait fait le choix de faire des travaux pendant un an à Bollaert. Je suis revenu au club en juillet 2013. Personne ne s’était occupé de savoir où on allait jouer. On a été obligé de choisir un stade d’accueil qui a été celui d’Amiens (le stade de la Licorne) parce que celui de Calais n’avait pas la vidéosurveillance. Comme le stade d’Amiens a une capacité d’environ 10 000 personnes et qu’on a joué les 3 derniers matches en L2 devant 43 000 personnes, on s’est dit qu’on devait décentraliser certains matches. Ce sera le PSG, l’OM et Lille au Stade de France.

On dit que Gervais Martel est trop passionné voire amoureux de son club et ce, jusqu’à en devenir malade…

Je n’ai pas une tête de fatigué. Au contraire, je suis en pleine bourre. Aujourd’hui, on vit une année extrêmement compliquée. Il y a un gars qui nous a sauvés qui s’appelle Hafiz Mammadov et qui a quand même mis 22 millions d’euros dans le club. S’il n’était pas venu, on serait en dépôt de bilan. Il a des difficultés. Il a un certain nombre de problèmes personnels et géopolitiques dans son pays (l’Azerbaïdjan, ndlr). Je parle avec lui très souvent. Il me dit de ne pas m’inquiéter. Il a déjà envoyé 1,5M€ sur les quatre. Mais ce n’est pas solutionné aujourd’hui.

Tant que les 2,5M€ supplémentaires ne sont pas arrivés, vous ne pouvez pas recruter…

Oui, ce qui est invraisemblable parce qu’on m’a sucré 12 millions d’euros de masse salariale, de charges sociales et d’investissements sur les transferts à cause de 2,5M qui ne sont pas arrivés ! Moi je n’ai jamais été très fort en maths car j’étais copain avec le radiateur mais cela fait quand même une différence. J’essaie de trouver les 2,5M€ qui manquent. Je cours un peu partout mais je suis persuadé que je vais y parvenir.

Cela veut donc dire que vous avez fait une croix sur les 2,5M€ d’Hafiz Mammadov ?

Non. Je ne suis pas quelqu’un qui tire sur l’ambulance. Il nous a sauvés. Il a le droit d’être aujourd’hui dans la difficulté. Il n’est pas mort. Je garde confiance en Mammadov. J’essaie juste de trouver des solutions au niveau de la holding du RC Lens pour pouvoir recruter.

la rédaction