RMC Sport

Matchs amicaux : Monaco cartonne, l’OM souffre

Falcao

Falcao - -

Opposé ce samedi soir en match amical à Tottenham, Monaco a étrillé le club anglais (5-2) avec un doublé de Falcao. L’OM aurait aimé l’emporter face à la Sampdoria de Gênes mais le club phocéen, mené 3-1 après 30 minutes de jeu avant de recoller à 3-3, a cédé en toute fin de partie (4-3).

Monaco-Tottenham : 5-2

Monaco est en forme. Certes, il est encore trop tôt pour dire que la fusée ASM est lancée. Seules ses premières sorties en Ligue 1 attesteront de son réel état en ce début de saison. Mais force est de constater que la machine princière monte lentement mais sûrement en régime. Après avoir nettement dominé Leicester (3-0) et écarté Pescara (2-1), la troupe de Claudio Ranieri a fait valser le cinquième du dernier championnat d’Angleterre (5-2), Tottenham, privé de Gareth Bale, en partance semble-t-il pour le Real Madrid. Si Raggi montre la voie en première période (14e), ce n’est que dans le deuxième acte que Monaco accélère et terrasse des Spurs impuissants. Ocampos (49e), Falcao deux fois (49e, 65e) sur deux passes de l’Argentin, puis Obbadi (71e) régalent Louis-II et désespèrent Hugo Lloris, à peine consolé par les buts de Kane (58e) et Townsend (85e).

« Je suis satisfait parce que c’est un bon match, explique Ranieri. Même si je sais que ce n’était pas le Tottenham ‘‘normal’’. Mais c’est bon pour nous. J’ai vu des choses, j’ai discuté avec les joueurs et je suis satisfait. Il reste une semaine pour bien s’entrainer avant de débuter le championnat. » Falcao, lui, est déjà passé à la suite et au déplacement samedi soir à Bordeaux pour le compte de la 1ère journée de championnat (21h). « Je suis très content de la large victoire d’aujourd’hui (samedi). On travaille beaucoup, ce qui nous a permis de mieux nous connaître, même s’il y a encore des choses à corriger à l’entraînement. On est désormais concentré sur Bordeaux et nous voulons la victoire. »

Sampdoria-OM : 4-3

L’OM aurait aimé avoir un discours aussi conquérant que Monaco. Mais le club phocéen ne s’est pas rassuré à une semaine de la reprise, s’inclinant sur le fil face à la Sampdoria de Gênes lors du trophée Garrone (4-3). Les hommes d’Elie Baup ont connu un véritable trou d’air en première période, concédant trois buts (doublé de Gabbiadini, 21e et 25e, but d’Eder, 23e, en… cinq minutes. Sonnés, les Marseillais devront attendre la seconde période pour retrouver leurs esprits et reprendre le fil d’une rencontre pourtant bien débutée, grâce au premier but cet été de Gignac (7e). Payet, déjà à pied d’œuvre sur le premier but olympien, remet ça au retour des vestiaires. L’ancien Lillois trouve Valbuena, qui lobe parfaitement Da Costa (52e).

C’est ensuite au tour de l’international français de régaler, son corner dévié par Mendy étant parfaitement repris de la tête par Fanni (55e). Revenu à hauteur de la Samp’, l’OM semble en mesure de reprendre les commandes. Mais ni Gignac, imprécis devant Da Costa (67e), ni Valbuena, ni Jordan Ayew n’asséneront le coup de grâce. Ce que Renan fera lui en fin de match (86e), sur une frappe impitoyable pour Mandanda. C’est plein d’incertitudes que l’OM débutera la saison 2013-14 samedi prochain. En six matches de préparation, les Marseillais ont encaissé 11 buts. Et n’en ont inscrit que cinq. Il va y avoir du boulot cette semaine au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus.

Lille et Lorient avec le sourire

Les autres matches amicaux de la soirée mettant en scène des clubs de Ligue 1 ont souvent accouché de matches nuls. Cela a été le cas de Bastia, tenu en échec dans son stade Armand-Cesari par Getafe (0-0). Ajaccio et Toulouse se sont quitté dos à dos à François-Coty (1-1), Cavalli sur penalty (53e) répondant à Sylla (15e). Même score entre Rennes et Guingamp. Diallo (40e) avait ouvert le score, Mathis lui a répondu (66e). Pas de vainqueur non plus à Saint-Jean-de-Luz entre Nice et l’Athletic Bilbao (0-0). Grâce à Djordjevic, Nantes s’est rassuré en dominant sur la plus petite des marges Vannes (1-0), pensionnaire de National. Lorient a remporté le duel de L1 qui l’opposait à Sochaux sur un but de sa recrue estivale Aboubakar (21e). Lille s’est tranquillement imposé face aux Portugais de Paços de Ferreira (2-0), guidés par Origi (26e) et Kalou (67e). Evian s’est incliné (1-2) devant Cannes (CFA). Mongongu avait égalisé (24e, s.p) après l’ouverture du score de Koné (21e). En vain puisque Uzamukunda donnait la victoire aux siens en seconde période (52e).

A lire aussi :

>> L'actu de la Ligue 1

>> Trophée des champions : et le PSG se réveilla !

>> PSG - Bordeaux : les notes

A.D