RMC Sport

"Mediapro va nous mettre à terre la Ligue 1", fustige un dirigeant de Canal+

Gérald-Brice Viret, directeur des antennes et des programmes de Canal +, a critiqué ses concurrents de Mediapro mercredi sur Europe 1. Le principal diffuseur de la Ligue 1 n’a pas réglé ses deux dernières traites à la LFP et pourrait mettre la clé sous la porte.

Journée capitale pour l’avenir du football français. La question des droits TV sera au cœur des réunions au programme ce jeudi. Après le Conseil d’administration le matin, les membres de la Ligue ont rendez-vous cet après-midi pour deux Assemblées générales (une ordinaire et une extraordinaire) durant lesquelles ils débattront, en partie, de la crise qui les oppose à Mediapro. Pour rappel, le principal diffuseur de la Ligue 1 et de la Ligue 2 n’a pas payé ses traites d’octobre et de décembre. Au total, cela représente 350 millions d’euros de manque à gagner pour la LFP qui avait contracter un emprunt pour l’échéance du mois d’octobre et cherche une solution pour celui de décembre.

Alors que l’hypothèse d’une fermeture de la chaîne du groupe Mediapro, Téléfoot, prend de l’épaisseur, les dirigeants l’ayant annoncée à leurs équipes, Canal +, diffuseur historique de la L1, pourrait, à terme, récupérer les droits du championnat de France. La chaîne cryptée attend que le conflit avec la Ligue soit réglé avant de faire sa proposition : "C’est Maxime Saada, notre président qui est à la manœuvre", a déclaré Gérald-Brice Viret, directeur des antennes et des programmes de Canal +, mercredi sur Europe 1.

"Il ne faut pas que les prix soient hors sol"

Pour le dirigeant de Canal +, la Ligue et Mediapro n’auraient jamais dû signer un accord sur un montant total de 762 millions sur quatre ans (1,153 milliard si on ajoute les droits de Canal+ et Free). "Il y a eu un appel d’offre, le prix était hors sol, indique Gérald-Brice Viret. C’est un groupe sino-ibérique qui achète les droits à des prix qu’on n’avait jamais vus. Maxime Saada lui-même a dit : "Vous n’allez pas y arriver parce que vous ne connaissez pas le marché de la télévision payante en France et vous ne connaissez pas le foot français." Pour le dirigeant de Canal, Mediapro est en partie responsable de la grave crise économique qui frappe les clubs de l’élite : "C’est fou cette histoire. Ils vont nous mettre à terre la Ligue 1 alors que nous, on l’a magnifiée pendant plus de 30 ans. Maxime Saada et tout le groupe Canal+, on sera là les aider, pour dialoguer avec eux mais il ne faut pas que les prix soient hors sol. "

RMC Sport