RMC Sport

Méheut : « Nous payons trop cher ce que nous avons »

-

- - -

Les présidents des clubs de Ligue 1 et de Top 14 ne risquent pas d’être rassurés. Dans l’interview qu’il nous a accordée, le PDG de Canal+ estime que les droits télé du rugby et du football sont surévalués.

Bertrand Méheut, où en est la situation des droits TV pour le rugby ?

Nous avons répondu à une consultation de la Ligue de rugby qui ne semble pas convenir. Dans les semaines qui viennent les négociations vont s’ouvrir.

Etes-vous prêt à augmenter votre offre ?

Le Top 14 est un spectacle d’intérêt pour nos abonnés, mais nous le payons très cher puisque nous en avons augmenté le coût de plus de 40% au cours de notre dernier appel d’offre. Il semblait que la Ligue souhaitait trouver d’autres diffuseurs en complément de Canal +. C’est dans ce sens que nous avons répondu, en souhaitant deux matches sur sept par journées, ainsi qu’un magazine. Ceci pour un prix plus bas que ce que nous payons aujourd’hui pour l’ensemble.

Donc l’offre sera moindre ?

En tout cas, elle ne sera pas en augmentation. Nous payons déjà très cher le rugby. Notre nombre d’abonnés attirés par le rugby n’a pas augmenté, voire diminué. Je dois le prendre en compte dans la valeur des droits dans le prochain appel d’offre.

Bientôt va s’ouvrir le prochain appel d’offre pour les droits TV de la Ligue 1. Quelle est votre position ?

Nous payons un chiffre trop élevé pour le match du dimanche. Nous avons rempli notre grille par d’autres compétitions comme les championnats espagnol et anglais. La rencontre de Ligue des champions Barcelone-Arsenal a rassemblé plus de 36% de nos abonnés. Nous proposons une offre de sport déjà très large. C’est un élément parmi d’autres. Mais c’est vrai que notre souhait principal serait d’avoir un bon match de Ligue 1 le dimanche soir.

Une baisse des droits TV mettrait financièrement en danger les clubs français…

Les droits télé du football domestique sont supérieurs à certains pays. La Ligue a d’autres moyens d’animation de son marketing pour combler un éventuel manque. Ce n’est pas seulement les droits télé qu’il faut considérer. Aujourd’hui, nous payons trop cher ce que nous avons.

Donc Canal + payera moins ?

Je ne répondrai pas à cette question, mais le sens de mes réponses précédentes peuvent vous donner une indication.

Propos recueillis par David Thomas et Vincent Serrano