RMC Sport

Monaco une nouvelle fois dans le viseur

Radamel Falcao

Radamel Falcao - -

Le club de la Principauté fait l’objet d’une requête du Stade Malherbe de Caen, qui conteste le caractère licite de sa montée en Ligue 1… et réclame 9 millions d’euros d’indemnités à la Ligue de football professionnel.

Alors que, sportivement, l’AS Monaco a redressé la barre en championnat en s’imposant à Nantes dimanche soir (0-1) après une série de trois matches sans défaite, le club de la Principauté est de nouveau dans la tourmente. Cette fois, ce sont hors des terrains que viennent les remous. Mais de l’étage inférieur et plus précisément du Stade Malherbe de Caen, qui réclame une indemnisation de 9 millions d’euros de la part de la Ligue de football professionnel… suite à la montée de l’ASM la saison dernière en Ligue 1 !

La nouvelle interpelle. Et surprend tout le microcosme du football français, à l’heure où l’ASM est déjà dans le viseur des autres clubs hexagonaux en raison de son statut fiscal particulier. Mais selon Jean-François Fortin, Caen ne fait qu’être dans son bon droit. Et c’est une nouvelle fois le refus des Monégasques de délocaliser leur siège social en France qui est à l’origine du problème. « J’avais annoncé en milieu de saison dernière à la Ligue - puisque j’en suis administrateur - que si, par malheur, le SMC terminait quatrième, je ferais une requête, explique le président du club normand. Par la loi, Monaco n’a pas à participer au championnat de France car son siège social est à Monaco. Si on avait terminé cinquième, vous ne m’auriez pas entendu. Je suis étonné que ça ressorte aujourd’hui. Je suis français et, depuis ma plus tendre enfance, on m’a appris que mon pays était régi par des lois qu’on se doit de respecter, que l’on s’appelle Fortin, Pierre, Paul ou Jacques. Si on n’est pas dans la loi, on est hors-la-loi. »

Pour le patron caennais, les choses ne devraient pas en rester là. Selon lui, en mai prochain, un pensionnaire de l’élite pourrait bien imiter sa démarche actuelle. « Sur le championnat actuel, et selon toute vraisemblance, Monaco peut terminer dans les trois premiers. Si c’est bien le cas et que Monaco termine dans les trois premiers, le quatrième, à qui la Ligue des champions va échapper, va sûrement dire que Monaco ne devait pas participer au championnat. » Déterminé, Jean-François Fortin est bien décidé à se faire entendre et avoir gain de cause. La Ligue, pour le moment, n’a pas souhaité réagir ni émettre le moindre commentaire, de même que l’ASM, également muet sur le sujet.

A lire aussi

Nantes-Monaco : l'ASM sans briller

Ligue 1 : L'équipe-type de la 14e journée

L'actu de la Ligue 1

La rédaction