RMC Sport

Montanier : « Rennes correspond à mes aspirations »

Philippe Montanier

Philippe Montanier - -

Débarqué en provenance de la Real Sociedad, Philippe Montanier est revenu sur les conditions de sa signature au Stade Rennais, mardi dans Luis Attaque. L’ancien entraîneur de Valenciennes estime que le challenge breton est une aubaine et compte de tirer le maximum de son effectif.

Philippe Montanier, votre départ de la Real Sociedad, qualifié pour les barrages de la Ligue des champions, n’a-t-il pas été trop difficile ?

Ce n’est jamais difficile de quitter un club puisque c’est toujours une aventure sportive et humaine. Je ne pouvais pas entraîner la Real Sociedad toute ma vie professionnelle. Il y a un moment où il faut partir. J’ai surtout été séduit par le projet du Stade Rennais. Je pouvais continuer un an à la Real Sociedad, avec la perspective de jouer la Ligue des champions, ou opter pour le projet de Rennes, à moyen terme.

Quels sont les objectifs du Stade Rennais la saison prochaine ?

Personnellement, j’aime bien fonctionner sur des objectifs de jeu et ainsi améliorer l’équilibre de l’équipe sur les plans défensif et offensif. C’est le jeu qui amène des résultats et les résultats qui amènent le classement. Le but est d’aller le plus haut possible et de faire le mieux possible. Je ne peux pas vous dire aujourd’hui quel va être le potentiel de l’équipe. Je n’ai pas encore dirigé d’entraînement. Les dirigeants vont demander de réaliser le maximum. Nous essayons toujours de repousser nos limites.

« Je souhaite garder Alessandrini »

Quelles sont vos garanties au niveau de l’effectif ?

Le club veut garder les meilleurs joueurs. Il faut aussi faire progresser les jeunes. Je souhaite garder Romain Alessandrini ainsi que les joueurs importants du Stade Rennais. Rennes correspond à mes aspirations. Je me sens plus éducateur qu’entraîneur. Cela me plaît bien.

Etait-ce une volonté de votre part de retrouver la Ligue 1 ?

Pendant seize ans, j’ai été joueur professionnel, puis quatre ans entraîneur adjoint de Robert Nouzaret (à Toulouse, Bastia et avec la Côte d’Ivoire, ndlr). Je n’ai pas hésité à laisser tomber vingt ans de professionnalisme pour aller entraîner Boulogne-sur-Mer, en CFA. Parfois, nous les entraîneurs, nous avons des coups de cœur et des projets qui nous plaisent. J’ai été très heureux de venir à Boulogne. L’aventure humaine et footballistique a été très enrichissante, même si cela n’avait pas la même notoriété que la Real Sociedad.

Les Valenciennois Gaël Danic et Rémi Gomis sont-ils susceptibles de rejoindre Rennes ?

Je ne veux pas évoquer le recrutement puisque c’est confidentiel. Le Stade Rennais travaille depuis plusieurs mois sur d’éventuelles recrues. J’apprécie ces deux joueurs que j’ai eus à Valenciennes. J’ai tellement aimé des joueurs que Rennes aurait un effectif de 75 joueurs…

A lire aussi :

Montanier : " Séduit par le projet du Stade Rennais "

Armand débarque à Rennes